Paris La Défense : les nouveaux atouts Mice d’un quartier en mutation

La Défense devient «Zone Touristique Internationale», un classement qui s’inscrit dans la nouvelle dynamique du plus grand quartier d’affaires d’Europe, lequel développe son offre de transport, de loisirs, d’hébergement et de tourisme d’affaires.

- Publicité -

Sa skyline est en train de changer. De nouvelles tours sont ou vont être en effet construites dans le quartier de la Défense. Trinity et Saint-Gobain sont quasi-terminées. Alto sera livrée au premier semestre 2020, Hekla et Jardins de l’Arche en 2022, les Tours Sisters et la double tour The Link (le futur siège de Total) probablement en 2023. Sans oublier les deux gratte-ciels du groupe Hermitage prévus pour les JO de 2024 mais dont la construction est toujours incertaine.

Le nouvel essor du quartier d’affaires se retrouve aussi dans sa place de véritable destination touristique du Grand Paris. Son nouveau classement comme «Zone Touristique Internationale» lui permet de davantage vivre en dehors des horaires de travail, et aux équipements commerciaux d’ouvrir plus tard le soir en semaine et sans restriction le week-end.

L’activité Mice est en expansion. Les espaces d’exposition du Cnit (Viparis) vont rouvrir en septembre 2021 après rénovation. Le Cnit abrite aussi un châteauform’ City. La Paris La Défense Arena, stade et salle de spectacle signé Christian de Portzamparc, inauguré en 2017, accueille des conventions de 1 000 à 15 000 participants, des événements d’entreprise avec ses loges VIP et salons modulables. Le Toit de la Grande Arche est aussi un lieu privatisable. Et la future Tour Hekla signée Jean-Nouvel, dont la première pierre a déjà été posée, disposera d’un auditorium de 250 places et d’un business center comptant une dizaine de salles de réunion.

Côté hébergement, le quartier dispose déjà d’une offre hôtelière conséquente. Or, celle-ci devrait passer de 2 500 chambres aujourd’hui à 4 000 d’ici 2025. Et plus de 6 000 chambres sont disponibles dans le péri-Défense, tous niveaux de gamme confondus. Plusieurs des futures tours abriteront aussi des hôtels, dont un 4 étoiles (et une salle de conférence) dans la tour Sisters, un hôtel de 730 chambres sous l’une des enseignes IHG dans la Tour des Jardins de l’Arche, voire un hôtel de luxe dans l’une des tours Hermitage si le projet voit le jour.

L’offre de restauration et de loisirs ne cesse aussi de croitre. On mentionnera notamment Oxygen et Table Square sur l’esplanade de La Défense. L’accessibilité va également donner un coup d’accélérateur au quartier. La future gare du RER E prévue pour fin 2022 le placera à 15 minutes de la gare Saint-Lazare. Par la suite, la ligne 15 – élément central du projet Grand Paris Express – permettra de relier La Défense aux aéroports de Roissy et Orly en moins de trois quart d’heure.