Projet d’alliance entre l’Américaine Delta et la Canadienne WestJet

Le ministère américain des transports a approuvé un projet d’alliance entre Delta Air Lines et WestJet du Canada qui devrait élargir les possibilités de voyage entre les États-Unis et le Canada.

Les autorités américaines précisent que dans le cadre de cette alliance, elles exigent des compagnies aériennes qu’elles n’incluent pas Swoop, une filiale à très bas prix de WestJet, et qu’elles renoncent à 16 créneaux de décollage et d’atterrissage à l’aéroport LaGuardia de New York, a rapporté Reuters.

Le ministère propose également d’exiger de WestJet qu’elle fournisse un accès interligne à certaines compagnies aériennes desservant le Canada, et de revoir l’alliance proposée dans un délai de cinq ans. Les accords inter-compagnies permettent aux clients de voyager vers des destinations en utilisant les deux compagnies.

L’alliance Delta-WestJet aurait une part combinée de 27 % de la capacité transfrontalière des compagnies aériennes régulières, tandis que le transporteur dominant, Air Canada, en aurait 45 %.

Les compagnies aériennes ont déclaré que l’alliance proposée « optimiserait l’utilisation des avions, améliorerait les horaires et réduirait les coûts ».