TripActions se développe en Europe grâce aux investissements de Lufthansa

La plateforme de voyages d’affaires TripActions se développe de manière agressive en Europe, soutenue par un investissement et un partenariat stratégique avec le pôle innovation du groupe Lufthansa.

Les parties ne veulent pas divulguer les conditions financières de l’investissement, mais Ariel Cohen, co-fondateur et PDG de TripActions, déclare que l’entreprise clôture la série D de son tour de table avec plus de 250 millions de dollars levés, pour une valeur de 4 milliards de dollars.

TripActions et le groupe Lufthansa travaillent ensemble depuis plusieurs mois, et ont annoncé en novembre que les stocks des compagnies aériennes du groupe Lufthansa (Lufthansa, Austrian Airlines, Swiss et Brussels Airlines) avaient été ajoutés au marché NDC de TripActions.

Les deux entreprises étudient d’autres moyens de collaborer pour améliorer l’expérience des voyages d’affaires, et ce nouveau partenariat permettra « un accès direct entre les équipes de recherche et développement, les équipes de produits et les équipes de vente » des deux compagnies. « TripActions est la plateforme de gestion des voyages d’affaires de l’avenir et nous sommes ravis de conclure ce partenariat stratégique avec TripActions pour favoriser la vente au détail moderne des compagnies aériennes au profit de nos clients d’affaires. Ensemble, nous visons à développer une expérience client unique et nous nous engageons à façonner le secteur grâce à notre innovation commune en matière de distribution« , déclare Tamur Goudarzi Pour, directeur commercial de Swiss et vice-président senior de la gestion des revenus et de la distribution chez Lufthansa Group Hub Airlines.

TripActions sert actuellement plus de 3 000 entreprises dans le monde. Elle possède des bureaux à Londres et à Amsterdam depuis deux ans afin d’y servir ses clients internationaux qui y ont des bureaux.

L’année dernière, elle a ajouté environ 150 clients basés en Europe, et le patron de TripActions, Ariel Cohen affirme que cela a permis à son entreprise d’apprendre le marché et d’affiner son produit pour répondre aux besoins uniques des entreprises européennes.

Selon lui, l’un des concepts qui est ressorti « dans chaque discussion avec chaque prospect européen » était l’intérêt pour la compensation carbone. Ainsi, en octobre, TripActions a annoncé qu’elle fournissait des données sur les émissions à ses clients, tant au niveau de l’entreprise qu’à celui des voyageurs individuels.

Parmi les autres caractéristiques adaptées au marché européen, citons la facturation centralisée pour les entreprises qui ne paient pas leurs voyages avec des cartes de crédit et l’ajout de fournisseurs de services ferroviaires.