ADP : grève contre la privatisation, ce jeudi 31 mai

L'intersyndicale d'Aéroport de Paris (CGT, CFE-CGC, Unsa-SAPAP et FO) appellent les salariés du gestionnaire des plates-formes parisiennes à faire grève, ce jeudi 31 mai 2018. Plusieurs actions sont prévues sur Roissy et Orly. A priori et selon Paris Aéroport, elles ne devraient pas impacter le trafic aérien.

La CGT, CFE-CGC, l'Unsa-SAPAP et FO appellent les salariés de Paris Aéroport à stopper le travail ce jeudi 31 mai pour réclamer le "retrait du projet de privatisation", une opération encore défendue récemment par le ministre de l’Économie, Bruno Le Maire sur les ondes d'Europe 1.

L'intersyndicale explique dans un communiqué que "la menace de privatisation" du groupe ADP "est toujours présente". Elle ajoute "la mobilisation est plus que jamais nécessaire".

Plusieurs actions sont prévues pendant la journée. A Roissy, les employés sont invités à se réunir dans l'un des quatre points de rendez-vous vers 10h00 avant de rejoindre le siège social de l'entreprise où un "casse croûte" est prévu devant les locaux, le midi.

A Orly, des rassemblement sont programmés à 7h00 et 13h00. Selon une source aéroportuaire, ces actions ne devraient pas impacter le trafic aérien des plates-formes.