Air France-KLM : un deuxième trimestre toujours dans le rouge

Le groupe franco-néerlandais enregistre une perte nette de près d’1,5 milliard d’euros au second trimestre. Les premiers signes de la reprise sont visibles depuis le mois de juin. Air France-KLM prévoit ainsi une capacité en sièges kilomètres offerts entre 60% et 70% au troisième trimestre par rapport à 2019.

Le Groupe Air France-KLM a amélioré ses résultats au deuxième trimestre par rapport à l’année dernière, bien qu’ils soient toujours affectés par les restrictions de voyage. Son chiffre d’affaires s’est élevé à 2,75 milliards d’euros, pour un résultat net en perte de 1,489 milliards d’euros (incluant l’impact négatif de la dé-comptabilisation du régime de retraite du personnel au sol de KLM). Le résultat d’exploitation est négatif à -752 millions d’euros, l’EBITDA à -248 millions d’euros. Les programmes de restructuration montrent de bons résultats et les bénéfices structurels augmentent à 2,1 milliard d’euros, précise le groupe franco-néerlandais dans un communiqué. Le transporteur a augmenté son capital de 1 milliard d’euros, a converti le prêt direct de l’État français de 3 milliards d’euros en instruments hybrides perpétuels et a émis un emprunt obligataire  senior de 800 millions d’euros dont les liquidités seront reçues au troisième trimestre. La dette nette s’élève à 8,3 milliards d’euros, en baisse de 2,7 milliards d’euros par rapport à fin 2020, « grâce à la première série de mesures de renforcement du capital ».

Air France-KLM se félicite dans le même temps de l’amélioration des perspectives. Depuis juin, les premiers signes de la reprise sont visibles à travers les niveaux de réservations, grâce à la levée ou à l’assouplissement des restrictions de voyage en Europe et à l’augmentation du taux de vaccination dans tous les pays.

La réouverture de l’Atlantique Nord aux citoyens américains à destination de l’Europe a également entraîné une amélioration du nombre de réservations. Dans ce contexte, le groupe prévoit une capacité en sièges kilomètres offerts pour l’activité passagers du réseau Air France-KLM entre 60% et 70% au troisième trimestre 2021 par rapport à 2019. En raison des incertitudes sur la réouverture de l’Atlantique Nord pour les citoyens européens, ainsi que sur la levée des restrictions de voyage, aucune indication de capacité ne sera fournie pour le quatrième trimestre 2021.