Avec 20 millions de voyageurs cet été, la SNCF limite les dégâts

441

Alors que la rentrée s’annonce incertaine, la compagnie ferroviaire française a limité la casse durant la période estivale avec plus de 20 millions de personnes transportées en juillet et en août.

Début juillet, le Pdg de SNCF Voyageurs, Christophe Fanichet, annonçait qu’il visait les 20 millions de voyageurs pour la période estivale, ce sera finalement un petit plus car le mois d’août n’est pas encore terminé. Un léger mieux, donc, mais moins que les 25 millions de clients de l’été 2019. Sur les grandes lignes, la SNCF aura transporté 18 millions de personnes en juillet et août. La baisse est de 15 % par rapport à l’an dernier, quand la direction craignait plutôt -20 %.

Dans le détail, 16 millions de personnes ont emprunté le TGV avec des départs à la dernière minute qui ont représenté  plus de 60% des ventes de billets. Les trains régionaux, les TER, ont quant à eux transportés près de 3 millions de voyageurs. 

Le trafic international, lui, est en chute libre. « On est entre -60 et -80%« , précise Christophe Fanichet. « L’Angleterre avec Eurostar est la destination la plus affectée par la crise sanitaire. »

Et la rentrée s’annonce difficile pour la SNCF qui s’inquiète du retour des voyages professionnels alors que le télétravail prend de plus en plus d’importance et que la plupart des salons et grandes manifestations sont annulés. « Sur les professionnels, aujourd’hui, la visibilité est très, très faible. Sur le mois de septembre, les chiffres de réservation sont très bas alors qu’il y a beaucoup de place et que les trains circulent. »

Au-delà du nombre de voyageurs, la compagnie ferroviaire ne livre aucun chiffres même s’il est certain que le faible taux de remplissage et les petits prix ont fait rouler les TGV à perte. « On fera les comptes plus tard« , explique le Pdg de SNCF Voyageurs qui rappelle que l’objectif affiché « c’est de continuer à faire voyager les français.«