Avec le confinement, le nombre de tués sur la route a baissé de 55,8% en avril

C’est l’une des rares bonnes nouvelles liées à la pandémie de coronavirus. Avec la réduction de la circulation sur les routes, le nombre d’accidents a baissé de façon spectaculaire au cours du mois d’avril.

- Publicité -

103 personnes ont perdu la vie dans un accident de la route au cours du mois d’avril, seul mois que les français ont passé totalement confinés. Cela représente un plus bas historique de -55,8%. Des chiffres qui viennent confirmer ceux de mars, mois au cours duquel avait été mis en place le confinement, où une baisse spectaculaire avait déjà été constatée, avec 39,6% de personnes décédées en moins.

Si cette baisse est importante, elle reste moins élevée que celle du trafic routier, qui avait diminué de 77 % en France, et même de 90 à 95 % dans certaines villes au début du confinement.

Quant au nombre d’accidents, le recul est encore plus spectaculaire : -74%, ce qui est , bien sûr, du jamais vu. 

Si les déplacements routiers se sont considérablement réduits durant le confinement, les forces de l’ordre et les radars automatiques ont enregistré un nombre important de grands excès de vitesse, avec une augmentation de plus de 16% par rapport à la même période l’an dernier, souligne l’Observatoire national interministériel de la sécurité routière.