Covid-19 : l’attestation pour les déplacements de plus de 100km

Pour les déplacements de plus de 100km à partir de son domicile, une déclaration de déplacement est nécessaire depuis ce lundi 11 mai, que l’on peut télécharger via le lien suivant (cliquer ici), ainsi qu’une attestation de l’employeur dans le cadre d’un déplacement professionnel.

- Publicité -

La déclaration de déplacement de plus de 100km est demandée (au moins) jusqu’au 2 juin. Ele n’est pas en revanche nécessaire si l’on reste dans le même département. Et le non respect de cette règle est sanctionnable d’une amende de 135 €. Ces déplacements sont autorisés uniquement pour «motif impérieux», familial ou professionnel. Qu’entend-on exactement par «motif impérieux» ? Sibeth Ndiaye, porte-parole du gouvernement, évoque le bon sens : «Quand vous n’aurez pas le choix, vous pourrez le faire». Dans le cas des motifs professionnels, le ministre de l’Intérieur a cité les «seuls métiers qui exigent la mobilité», soit par exemple les représentants et commerciaux qui souhaitent rencontrer un client. Le déplacement doit être justifié «dans l’exercice de l’activité professionnelle», sous condition de présenter une attestation de l’employeur, et muni d’un justificatif de domicile de moins d’un an. La personne en déplacement peut aussi présenter un contrat ou une convention de stage.

En ce qui concerne les déplacements entre pays de l’espace européen, de nouvelles dérogations voient le jour, dont là encore le motif économique impérieux », mais cela dépend bien sûr des décisions de chaque pays et d’éventuels accords bilatéraux, comme c’est le cas depuis dimanche avec le Royaume-Uni. On parle en effet de restriction et non de fermeture stricte des frontières car les travailleurs frontaliers peuvent par exemple disposer d’une dérogation. C’est le cas notamment avec l’Allemagne, le Luxembourg ou encore l’Espagne.

Pour les pays extra-européens, il ne s’agit pas de restriction mais de fermeture pure et simple. Les frontières avec les pays non-européens «resteront fermées jusqu’à nouvel ordre», a ainsi annoncé le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner. La France impose une quarantaine à toute personne, quelle que soit sa nationalité, en provenance d’un pays extra-européen. Et certains pays imposent une même quarantaine aux Français à l’entrée sur leurs territoires.