Covid-19 – Les attentes hôtelières des voyageurs d’affaires

852

Une nouvelle enquête commandée par l’American Hotel & Lodging Association (AHLA) et réalisée par l’institut Morning Consult montre qu’un certain nombre d’améliorations des protocoles sanitaires et d’hygiène dans les hôtels auraient un impact considérable sur le confort des clients qui y séjournent.

Trois mesures, à savoir le port du masque facial par les employés (87 %, beaucoup/peu d’impact) et les clients (85 %), la suspension de l’entretien quotidien des chambres (86 %) et l’utilisation de la technologie pour réduire les contacts directs (85 %), sont les principales priorités des grands voyageurs qui séjournent à l’hôtel pendant cette pandémie. Ces priorités sont conformes à la liste de contrôle de l’AHLA pour la sécurité des voyageurs et aux recommandations des autorités sanitaires américaines.

Parmi les autres mesures populaires visant à accroître le niveau de confort des clients, citons l’ajout de barrières transparentes aux bureaux d’accueil, aux postes des concierges ou des voituriers (82 %), la signalisation pour le lavage des mains, la distanciation (80 %), la fermeture temporaire des équipements (77 %) et le marquage au sol pour favoriser l’éloignement social (77 %). La grande majorité des répondants indiquent que ces protocoles auraient un impact sur leur niveau de confort, huit voyageurs fréquents sur dix (81 %) ayant répondu qu’ils se sentaient à l’aise de séjourner dans un hôtel ayant mis en œuvre les protocoles de nettoyage et de sécurité améliorés.

Parmi les principales conclusions des voyageurs séjournant dans des hôtels cinq nuits ou plus par an :

La propreté est la première priorité : Sur une liste de neuf options, les grands voyageurs ont le plus souvent choisi la propreté comme facteur le plus important lors de leur prochain séjour à l’hôtel, et 81 % des voyageurs sont plus à l’aise à l’hôtel maintenant que des protocoles et des normes améliorés ont été mis en œuvre.
Les clients préfèrent l’entretien ménager sur demande uniquement : Près de neuf voyageurs fréquents sur dix (88 %) déclarent que le fait de limiter le nettoyage des chambres à « la demande uniquement » augmenterait leur niveau de confort. Près de trois clients sur cinq (58 %) ne souhaitent pas un ménage quotidien et 58 % ne seraient pas à l’aise si le personnel d’entretien entrait dans leur chambre sans autorisation préalable.
L’utilisation du masque facial est une priorité : La majorité des clients (62 %) sont beaucoup plus à l’aise si les hôtels exigent que les employés se couvrent le visage et que 66 % des clients sont beaucoup plus à l’aise si les hôtels exigent que les employés portent un masque et des gants.

La pandémie a décimé l’industrie hôtelière, les voyages ayant considérablement ralenti au cours des derniers mois. La rentrée s’annonce tout aussi difficile, puisque seulement un tiers des grands voyageurs (33 %) prévoient que leur prochain séjour à l’hôtel aura lieu dans les trois prochains mois, 18 % dans les trois à six mois, et 25 % dans les 6 à 12 mois.