Covid-19 – Un trafic de faux tests négatifs à Roissy CDG

La police vient de démanteler un réseau de faussaires qui sévissait à l’aéroport de Roissy. 7 personnes ont été interpellées en possession de plus de 200 faux certificats négatifs permettant d’embarquer sur des vols internationaux.

L’enquête a permis « la découverte (dans les téléphones portables des personnes interpellées) de plus de 200 faux certificats négatifs, faits sur place et permettant d’embarquer sur des vols internationaux », selon le parquet de Bobigny, confirmant une information de M6. Six hommes et une femme, âgés de 29 à 52 ans, sont « poursuivis des chefs de faux, usage de faux et complicité d’escroquerie », a ajouté cette source. Leur procès se tiendra en mars 2021.

Les faussaires établissaient de faux certificats de test négatif pour une somme comprise entre 150 et 300 euros. Déjà connu de la police comme « emballeurs » clandestins de bagages, les mis en cause, dont l’activité n’était plus rentable faute de passagers, n’ont pas tardé à se recycler, surfant sur l’actualité et les nouvelles règles imposées par la crise sanitaire. 

Les 7 personnes interpellées risquent jusqu’à 5 ans de prison et 375 000 euros d’amende.