Delta prévoit un boom des voyages d’affaires en septembre

L’heure est à l’optimisme outre-Atlantique. American Airlines annonce également profiter dès à présent d’une reprise de la demande, notamment de la part des petites et moyennes entreprises.

Avec la sortie de la crise pandémique, l’économie américaine est en forte reprise. Et les « majors » US retrouvent le sourire. Ainsi, le directeur général de Delta Air Lines, Ed Bastian, lors de la Bernstein Strategic Decisions Conference la semaine dernière, a prévu une «renaissance » des voyages d’affaires aux Etats-Unis à la rentrée. Et le patron de la compagnie d’Atlanta, partenaire d’Air France-KLM au sein de SkyTeam et d’une alliance transtlantique, de réfuter l’idée que le segment du voyage d’affaires s’inscrive en baisse de 20 à 30% par rapport à la période pré-Covid, comme le rapporte Reuters, « car différents types de voyages d’affaires émergent ». Compte tenu notamment du poids croissant du télétravail et d’un éloignement  de leurs lieux de travail par de nombreuses personnes en quête d’une meilleure qualité de vie, des compagnies aériennes escomptent qu’ils généreront davantage de déplacements aériens.

Robert Isom, président d’American Airlines, au cours du même événement, a renchéri en déclarant que « les progrès de la technologie entraînent en fin de compte un besoin pour les gens d’être ensemble« . American constate elle aussi l’augmentation de la demande parmi les petites et moyennes entreprises et au sein de certaines grandes sociétés clientes. Des interrogations portent toutefois sur l’impact de potentielles hausses des tarifs, liées à l’actuelle augmentation du prix du carburant comme de la volonté des compagnies de reconstituer leurs marges.