Easyjet France : retour du voyage d’affaires au niveau d’avant-crise

La low-cost britannique a fait un point sur la reprise de son segment Business travel dans l’Hexagone. Le taux de voyageurs d’affaires (26%) était le même, début septembre, qu’avant le début de la pandémie.

Historiquement, easyJet accueille en moyenne 25% de voyageurs d’affaires sur son marché France, en s’appuyant sur son important réseau domestique. La compagnie low-cost britannique a réussi à faire un peu mieux la première semaine de septembre, avec 26 % de passagers business, la meilleure performance depuis février 2020.

Soulignant les « signes positifs de reprise des voyages d’affaires sur l’ensemble de notre réseau », Bertrand Godinot, directeur général d’easyJet pour la France, peut même afficher des taux meilleurs encore sur l’Hexagone «où la part des voyageurs d’affaires atteint plus de 30 % en moyenne et jusqu’à 50 % sur certaines lignes domestiques (…). Dans le monde post-Covid, a-t-il ajouté, le rapport qualité-prix est un critère fort et l’offre easyJet répond à ce besoin avec un prix abordable et des options pertinentes – comme le speedy boarding – pour la clientèle affaire ».

Le bon résultat du segment affaires est bien sûr lié au poids de l’offre domestique de la compagnie. Laquelle rappelle que 58 % de ses voyageurs d’affaires, sur l’ensemble de son réseau, volent sur des lignes intérieures.

Si le profil des passagers d’affaires comprend aussi bien des grandes entreprises que des PME, easyjet note que ces dernières sont le fer de lance de la reprise.

Rappelons que la compagnie a augmenté ses fréquences sur plusieurs lignes domestiques (Paris-Nice et Toulouse, Nantes-Toulouse, Nantes-Lyon, Lyon-Bordeaux et Lyon-Toulouse) et européennes (Paris-Berlin, Paris-Milan, Paris-Venise et Paris-Londres). A noter aussi l’ouverture des lignes Paris CDG-Bergame et Paris Orly-Montpellier et Toulon.