Eurolines placée en liquidation judiciaire

687

Propriété du groupe allemand FlixBus, la société de transport par autocar Eurolines est une victime collatérale du Covid-19. Placée en liquidation judiciaire elle cesse toutes ses activités à compter du vendredi 24 juillet. 

Eurolines assurait des voyages en car dans toute l’Europe depuis 35 ans. Rachetée par le groupe allemand FlixBus en avril 2019, l’entreprise paye le prix fort de la crise du coronavirus et des restrictions de voyages. 

Un plan de reclassement est en cours pour les 36 employés encore actifs dans l’entreprise. Une liquidation et un plan social qui font grincer des dents. Le groupe FlixBus est soupçonné de profiter du contexte Covid-19 pour récupérer des parts de marché en se débarrassant des employés « sans payer quoi que ce soit », accuse un délégué syndical de la CGT Eurolines.

Le groupe FlixBus explique que la liquidation judiciaire était impossible à éviter, indiquant que « l‘ouverture d’une procédure collective apparaît comme inéluctable en raison de la situation comptable et financière dans laquelle se trouve l’entreprise. »