Europe : nouvelles restrictions pour les visiteurs en provenance de six pays dont les Etats-Unis

L’Union européenne a engagé le processus de retrait de six pays de sa « liste des pays sûrs » dont les Etats-Unis, Israël et le Liban. L’Europe se referme ainsi pour les voyageurs en provenance de ces pays, sauf motif impérieux. Mais chaque État membre peut décider de leur autoriser l’entrée à condition qu’ils soient vaccinés.

Avec l’expansion du variant Delta dans de nombreux pays, dont les Etats-Unis et Israël, le Conseil Européen prend des mesures plus drastiques de restrictions à l’entrée sur son territoire. Les ambassadeurs des Vingt-Sept ont en effet décidé, ce lundi, de retirer six pays de la liste verte « des pays sûrs » de l’UE (*). Les voyageurs en provenance de ces pays – les Etats-Unis, Israël, le Liban, la Macédoine du Nord, le Monténégro et le Kosovo – pouvaient jusqu’à présent se rendre sur le Vieux Continent, y compris dans le cadre de voyages non essentiels, lorsqu’ils étaient vaccinés ou présentaient un test PCR négatif, sans avoir à se soumettre à une quarantaine. La décision du Conseil Européen invite donc les pays membres à ne plus autoriser l’entrée sur leur sol des voyageurs en provenance de ces pays, dans le cadre d’un voyage non essentiel.

Les nouvelles recommandations de l’UE ne sont toutefois pas contraignantes pour les États membres. Chaque pays conserve ainsi la possibilité de ne pas (ré)imposer ces restrictions, à la condition toutefois que les visiteurs soient vaccinés. En ce qui concerne plus particulièrement les Etats-Unis, on rappellera que les Européens ont rouvert leurs frontières aux voyageurs américains vaccinés ou possesseur d’un test PCR négatif en juin dernier. Or, Washington n’a toujours pas accepté la réciprocité de cette mesure. La Maison Blanche a de nouveau indiqué ces dernières heures qu’elle étudiait la possibilité de laisser « à terme » entrer les voyageurs étrangers vaccinés sur son territoire, dont les Européens. Comme elle l’a déjà annoncé à de multiples reprises…

(*) La liste verte compte une quinzaine de pays dont le Canada (seul pays des Amériques dans la liste), l’Australie, la Thaïlande, le Japon et la Corée du Sud. Mais cette liste pose question en matière de réciprocité, avec les quarantaines imposées aux Européens pour la Thaïlande et la Corée du Sud, et les frontières fermées pour le Japon, l’Australie et le Canada…