Événementiel : le SYT de l’Unimev met en lumière la mobilisation des territoires

Le See You There (SYT), événement annuel organisé et piloté par l’Unimev, se voulait ce jeudi un symbole du rassemblement de la grande famille événementielle professionnelle, alors que se profile la sortie d’une crise d’une ampleur sans précédent pour la filière.

« Nous organisons aujourd’hui quelque chose d’assez inédit, un événement à la fois virtuel, digital et multi-sites, afin d’échanger et s’inspirer« , s’est félicité Pierre-Louis Roucariès, président délégué de l’Union Française des Métiers de l’Événement (Unimev), ce jeudi matin en ouverture du SYT (See You There) organisé cette année dans La Serre (Le Perchoir), à l’intérieur de l’enceinte du Paris Expo Porte de Versailles. Un succès incontestable selon ses organisateurs, avec 140 personnes rassemblées en présentiel dans ce bel espace lumineux flanqué d’une vaste terrasse. Au total, quelque 400 personnes auront participé à l’événement, si l’on ajoute ceux s’étant retrouvé en région et ceux ayant suivi l’événement en mode digital.

Le programme a commencé par l’intervention du Ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance, Bruno Le Maire, venu assurer la filière de son soutien, et affirmer qu’une croissance de plus de 5% de l’économie française en 2021 allait fortement profiter à l’événementiel. Pablo Nakhlé Cerruti, directeur général de Viparis, a souligné les progrès réalisés dans les discussions avec les pouvoirs publics pendant la pandémie. Bertrand Piccard, le « savanturier » suisse, a magnifiquement rappelé, en duplex depuis sa mère patrie, les opportunités qu’offre une crise quand on sait se délester de ses certitudes, de ses habitudes, de ses croyances, des réponses toutes faites…

La matinée très rythmée a surtout été l’occasion, dans le cadre de multiplex, de donner la parole aux adhérents de l’Unimev de toute la France, via ses associations locales adhérentes. Des intervenants ont mis l’accent sur les nombreuses initiatives prises dans les territoires. Avec un fort prisme autour de leur dimension durable. En direct du Parc Expo Montpellier a été rappelée la création de l’association Repère Méditerranée (Réseau des professionnels de l’événementiel responsable) par les professionnels de l’événementiel de l’Hérault et du contour méditerranéen. Du Centre de congrès de l’Aube, l’Agence régionale du Tourisme Grand Est a insisté sur l’engagement durable « militant » de la région.

Au siège d’Alive Groupe à Tourcoing, le directeur tourisme de Hello Lille, François Navarro, est revenu sur l’action de la jeune agence d’attractivité. Même démarche à la Cité Mondiale à Bordeaux, d’où est intervenu Fabrice Guérineau, directeur général de Bordeaux Réunions et co-président de la nouvelle association UMENA, la nouvelle Union des métiers de l’événementiel en Nouvelle Aquitaine. Depuis l’Orange Vélodrome à Marseille était rappelé la démarche de la nouvelle plateforme en innovation événementielle 4EVENT créée l’an dernier par Provence Côte d’Azur Events, en partenariat avec l’Institut Supérieur du Tourisme de Cannes. Toulouse Événements (GLEvents) a mis l’accent sur L’Essentiel Festival organisé à l’initiative de la filière événementielle, du 8 au 10 juillet au MEETT, le nouveau Parc des Expositions et Centre de Conventions toulousain.

Depuis le Couvent des Jacobins, à Rennes était également soulignée la nouvelle dynamique portée par le réseau professionnel Breizh Event Finistère. Orléans Val de Loire Événements, depuis le Centre de conférences de la ville, a pour sa part insisté sur les nouveaux formats, notamment en ligne. Sur ce point, on aura apprécié la démonstration de la solution Virtual 388 d’Events 388 (Groupe ByGalis).