IATA – « Les tests Covid-19 et les aides d’Etat sont essentiels pour sauver l’aérien »

L’Association internationale du transport aérien (IATA) renouvelle son appel d’urgence pour la réouverture des frontières avec la mise en place de test Covid-19 et pour la poursuite du soutien financier au secteur de l’aviation.

Les restrictions aux frontières, en particulier les mesures de quarantaine, ont sapé l’une des pierres angulaires du développement européen, la libre circulation des personnes. En conséquence, la demande des passagers a chuté et le nombre de passagers devrait diminuer d’au moins 70 % d’ici 2020 par rapport à 2019 pour les voyages à destination, en provenance et à l’intérieur de l’Europe. Seuls 340 millions de voyageurs dans la région devraient voyager en 2020, contre environ 1,2 milliard en 2019.

Cet effondrement du trafic aérien a eu un impact dévastateur dans le monde entier sur l’aviation et sur les millions de travailleurs du secteur. Les recherches du groupe d’action sur le transport aérien estiment que quelque 4,8 millions d’emplois directement liés au transport aérien sont menacés.

« Les compagnies aériennes brûlent à 300 000 dollars par minute dans la seconde moitié de 2020. Et une grande partie de l’aide gouvernementale qui leur a permis de rester viables s’épuise. La perspective de pertes d’emplois catastrophiques est très réelle. Un soutien financier continu est désespérément nécessaire jusqu’à ce que le secteur puisse se remettre sur pied« , a déclaré, vendredi 23 octobre, Rafael Schvartzman, vice-président régional de l’IATA pour l’Europe.