Le Japon veut alléger les restrictions imposées aux voyageurs d’affaires

Le Japon envisage d’assouplir les restrictions de voyage liées au coronavirus en autorisant les cadres d’entreprises américaines et européennes à entrer dans le pays à titre de mesures exceptionnelles dans le contexte de l’épidémie de Covid-19.

L’assouplissement des restrictions sera probablement accompagné de règles qui n’autoriseront que les courts séjours, un nombre limité de personnes et les voyages par des avions non commerciaux, tels que les jets privés. Pour le moment, aucun calendrier n’a encore été fixé.

En principe, le Japon cherche à rouvrir les voyages d’affaires avec les pays qui ont moins d’infections qu’il n’en a ou avec des situations similaires. Alors que les États-Unis et l’Europe continuent de signaler un nombre d’infections plus élevé que le Japon, la forte demande du monde des affaires a incité le gouvernement japonais à trouver des moyens d’accepter les principaux voyageurs de ces régions.

Le Japon a déjà entamé des discussions sur la réouverture des voyages d’affaires avec quatre pays : le Vietnam, la Thaïlande, l’Australie et la Nouvelle-Zélande. En outre, il tiendra des discussions à partir de la mi-juillet avec dix autres pays et régions comme la Chine, la Corée du Sud, Taïwan et Singapour.

Le ministre des affaires étrangères, Toshimitsu Motegi, a déclaré mardi que son gouvernement « discute du type de ressources humaines nécessaires et du programme compatible avec la prévention de la propagation de l’infection ».

Le nombre de cas infectés aux États-Unis dépasse désormais les 60 000 par jour, tandis que les pays européens comptent plus de cas qu’au Japon et dans d’autres pays d’Asie.

La semaine dernière, le secrétaire d’État adjoint américain Stephen Biegun est arrivé pour une visite de deux jours, devenant ainsi le premier dignitaire étranger d’un pays figurant sur la liste japonaise d’interdiction d’entrée Covid-19.

Un test de diagnostic a été effectué à son entrée, tandis que le Japon s’est également assuré de désinfecter et de pratiquer la distanciation sociale pendant les réunions.

L’Union européenne a déjà levé les restrictions de voyage pour les visiteurs de 15 pays, dont le Japon. Des pays comme la France et l’Italie ont également levé les restrictions de voyage imposées au Japon. « Dans le cadre de nos relations, il sera important de montrer que nous sommes prêts à réagir avec souplesse », a déclaré un responsable du gouvernement japonais.