L’Europe devrait s’ouvrir aux voyageurs américains vaccinés cet été

Avec l’amélioration de la situation épidémiologique aux Etats-Unis et dans une moindre mesure en Europe, la Commission européenne envisage d’autoriser les Américains à voyager et circuler à l’intérieur des 27 pays de l’UE « dans les prochains mois ».

Plus de quatre américains sur dix ont reçu aujourd’hui au moins une dose de vaccin contre la Covid. Si l’on ne prend en compte que les adultes ainsi que ceux déjà touché par le virus (on les estime à 32 millions), les Etats-Unis se rapprochent de l’immunité collective. Outre-Atlantique, les voyages et l’activité aérienne ont repris. En Europe, on connait l’importance des voyageurs américains. Les grands hôtels de luxe parisiens, où ils représentent une part importante de la clientèle, peuvent en témoigner.

La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, dans une interview publié ce dimanche dans le quotidien américain New York Times, a ainsi annoncé que les voyageurs en provenance des Etats-Unis seront autorisés à se rendre dans l’Union européenne (UE) « dans les prochains mois » à condition d’être vaccinés contre la Covid-19. Ils pourront ainsi circuler librement « sans condition » à l’intérieur de l’espace européen.

Ursula von der Leyen a rappelé que les Américains étaient vaccinés avec trois vaccins (Pfizer-BioNTech, Moderna et Johnson & Johnson) approuvés par l’Agence européenne des médicaments.

Pour les Européens souhaitant se rendre aux Etats-Unis, le futur « passeport » sanitaire européen devrait être le sésame, avec probablement l’exigence d’être vaccinés ; sa mise en place est prévu vers la mi-juin.