Level Europe dépose le bilan et cesse toutes ses activités

Level Europe, filiale du groupe IAG, est la dernière victime en date de la crise liée au coronavirus. La compagnie aérienne qui exploitait 6 Airbus court-courriers annonce qu’elle cesse toutes ses activités avec effet immédiat.

- Publicité -

Cette petite compagnie aérienne, précédemment connue sous le nom d’ANISEC, a commencé à opérer en 2018 et fait partie du groupe Vueling détenu par IAG également propriétaire de British Airways. A noter que Level Europe est une entité différente de la compagnie Level, elle aussi détenue par IAG.

Level Europe justifie sa défaillance par la crise liée au Covid-19 rejoignant ainsi la liste croissante des faillites de compagnies aériennes après que leurs avions aient été immobilisés pendant des mois en raison de la crise sanitaire. La compagnie autrichienne à bas coûts, qui desservait de nombreuses destinations européennes, emploie plus de 200 personnes à Vienne ainsi qu’une quarantaine à Amsterdam.

Le groupe anglo-espagnol IAG, qui possède également Iberia et Aer Lingus, a déclaré en avril qu’il disposait de 10 milliards d’euros de liquidités, mais son directeur général, Willie Walsh, a déclaré qu’il brûlait de l’argent alors que la crise se poursuivait et a averti que British Airways « se bat pour survivre« .

Bien que les compagnies aériennes d’IAG aient eu recours à des programmes de mise à pied et à des prêts garantis par l’État, elles ne sont pas en mesure de bénéficier de renflouements publics comme leurs rivales européennes, telles qu’Air France-KLM ou encore Lufthansa.