Outre-Mer : Corsair va aussi tester la solution ICC AOKpass

A l’instar d’Air France et du Groupe Dubreuil (Air Caraïbes et French bee) sur les DOM, Corsair va tester elle aussi, sur ses vols entre Paris et les Outre-Mer, cette solution sécurisée de digitalisation du test PCR – et plus tard de la vaccination – s’appuyant sur un identifiant QR code.

Corsair rejoint le projet d’expérimentation à grande échelle de l’application ICC AOKpass, le certificat de santé numérique sécurisé. Cette solution sera testée dès la troisième semaine du mois de mars sur ses liaisons entre Paris et les Outre-Mer. Grâce à l’application, les passagers voyageant de Paris à Pointe-à-Pitre, Fort de France, La Réunion et Mayotte pourront désormais authentifier en toute sécurité les résultats de leurs tests COVID-19 auprès de leur compagnie aérienne.

Selon la réglementation en vigueur, les voyageurs en partance pour les destinations Outre-Mer doivent réaliser un test PCR Covid-19, au maximum 72h avant leur départ.

> A lire aussi : Air France expérimente une solution anti-faux tests

L’AOKpass a été développé par la start-up du même nom basée à Singapour, fruit d’un partenariat entre International SOS et sa filiale Medaire, la Chambre de Commerce internationale (ICC) et le groupe SGS. Près de 130 aéroports dans 18 pays sont prêts aujourd’hui à déployer ces tests avec l’appui des compagnies aériennes volontaires dont Singapore Airlines, Alitalia et Etihad

L’application également retenue par Air France et les deux compagnies du groupe Dubreuil coche de nombreuses cases : elle est conçue pour être interopérable avec les autres systèmes ; elle permet d’éviter le problème des faux tests papier ; elle assure aux passagers « la confidentialité de leurs données de santé personnelles » ; elle est sécurisée en se basant sur la technologie blockchain. Outre les résultats des tests, l’application doit, à terme, intégrer les informations sur la vaccination. AOK Pass pourra alors certifier d’une vaccination Covid-19.