Ryanair ferme sa base de Francfort après le refus des pilotes de réduire leurs salaires

Ryanair annonce la fermeture de sa base à l’aéroport de Francfort Hahn après que les pilotes allemands aient voté pour rejeter les réductions de salaire. La compagnie précise dans un courrier envoyé aux pilotes que ses bases des aéroports de Berlin Tegel et de Düsseldorf risquaient également d’être fermées d’ici la fin de l’été.

« Nous devons aller de l’avant avec des mesures alternatives pour réaliser des économies, ce qui entraînera malheureusement des fermetures de bases et des licenciements », a déclaré Ryanair dans un mémo adressé à ses pilotes allemands.

Ryanair a annoncé en mai qu’elle allait supprimer 3 000 emplois dans toute l’Europe. Cependant, au début du mois, la compagnie a révélé qu’elle avait conclu un accord avec le syndicat Unite afin de sauvegarder les emplois du personnel de cabine britannique. L’accord prévoit des réductions de salaire afin de réduire les pertes d’emploi.

Le syndicat allemand des compagnies aériennes Vereinigung Cockpit a déclaré que « moins de la moitié des pilotes étaient favorables à l’acceptation » de l’accord salarial. « Nous pensons que l’accord pourrait nuire à l’ensemble de la communauté des pilotes en Allemagne », a également précisé le syndicat.

Ryanair a déclaré que les réductions proposées pourraient devenir « considérablement pires » s’il y a une résurgence du coronavirus. « Nous avons clairement indiqué tout au long des négociations que si le vote n’aboutissait pas, l’étape suivante serait le licenciement« , a-t-il ajouté.

« Il est bizarre que le syndicat ait fait campagne contre l’accord en sachant très bien que le résultat serait des fermetures de bases et des pertes d’emplois. »

Ryanair doit encore préciser combien d’emplois seront touchés par les changements en Allemagne.