Salons parisiens : optimisme pour la rentrée malgré un premier semestre noir

D’après l’Indicateur d’activité des salons franciliens, réalisé par la CCI Paris Ile de France, l’activité des salons, au premier semestre 2021, a été proche de zéro. Mais les professionnels notent une multiplication des signes de reprise…

Les salons franciliens n’ont pas eu l’autorisation de se tenir en version «physique» entre janvier et mi-juin 2021. Seuls six ont eu lieu dans la seconde quinzaine de juin, suite à l’annonce d’une reprise progressive dans l’événementiel. Parmi ceux-ci: Viva Technology, organisé en format hybride (26 000 visiteurs en physique à Paris-Expo et 114 000 en digital) avec une jauge de visiteurs limitée et un protocole sanitaire strict. Si ce signal est de bon augure pour les salons de la rentrée, l’activité est cependant en chute libre au premier semestre.

Avec un total déjà conséquent de 154 salons « physiques » annulés, l’année 2021 s’annonce donc « très difficile pour le secteur », selon le dernier Indicateur d’activité des salons franciliens, réalisé par la CCI Paris ÎDF à partir d’enquêtes déclaratives effectuées entre avril et juin dernier (lire aussi la Méthodologie en fin d’article). Et la dernière étude note également que 67 salons franciliens se sont tenus (ou se tiendront) en version 100 % digitale en 2021. L’impact économique de la crise sanitaire est déjà considérable pour 2021 : 1,9 milliard € de retombées économiques perdues pour le territoire et 8,2 milliards € de ventes non réalisées entre exposants et visiteurs.

Dans la dernière enquête – réalisée sur une période où le variant Delta était toutefois encore peu pris en compte – les professionnels font clairement preuve d’optimisme et mise sur une reprise dynamique à la rentrée. Ainsi, 1 500 marques et 93 % des visiteurs réguliers ont déjà confirmé leur venue sur Maison&Objet du 9 au 13 septembre prochain. Il est vrai que la filière se mobilise pour rassurer les visiteurs, par le biais de solutions technologiques innovantes.

Et la campagne de vaccination doit permettre à une très grande majorité des participants à des événements professionnels d’y accéder via le pass sanitaire. De bon augure pour les nombreux salons de la rentrée.

Méthodologie
L’indicateur de la Chambre de Commerce et d’Industrie (CCI) de Paris Ile de France réalise son enquête trimestrielle sur les tendances du marché des salons, à partir d’enquêtes déclaratives. Les principaux sites d’exposition et de congrès pris en compte sont : Paris Nord Villepinte, Paris expoPorte de Versailles, Paris Le Bourget, Le Palais des Congrès de Paris, Espace Champerret, Carrousel du Louvre, Espace Grande Arche, Palais des Congrès Paris Saclay Chateauform’, Palais des Congrès d’Issy, Grande Halle de la Villette, Parc Floral de Paris, Chesnaie du Roy, Paris Event Center, Chateauform’ Les Docks de Paris, Chateauform’ Salle Wagram, Disney Business Solutions, Cité des sciences et de l’industrie, Espace Jean Monnet, Espace Charenton, Palais Brongniart, Maison de la Mutualité.