Sondage GBTA : la vaccination, clé du retour des voyages d’affaires

644

Dans le cadre d’une toute récente enquête réalisée par l’association auprès de ses membres, quatre sur cinq se déclarent « très à l’aise »  ou « à l’aise »  pour voyager pour affaires après avoir été vacciné contre le Covid-19. Et près de la moitié d’entre eux indiquent être favorables à un dépistage obligatoire avant le voyage.

La confiance des voyageurs d’affaires et des entreprises dans la reprise des déplacements professionnels commence à revenir. Et les vaccins contre le Covid n’y sont pas étrangers. La Global Business Travel Association (GBTA) a réalisé un sondage auprès de ses membres – des professionnels du voyage d’affaire et du Mice – à travers le monde ces jours-ci, plus précisément du 8 au 15 février. Au total, 779 réponses ont été reçues par l’association. Résultat, la grande majorité (79% exactement) d’entre eux ont déclaré qu’ils seraient « très à l’aise » ou « à l’aise » pour voyager pour affaires après avoir reçu un vaccin Covid-19. 14% n’ont pas d’avis tranché et 7% s’estiment « mal à l’aise ».

La majorité des sondés (58 % au global, 65% des Européens) sont favorables à ce que les compagnies aériennes exigent des passagers qu’ils fournissent une preuve de vaccination pour pouvoir prendre l’avion, lorsque les vaccins seront plus facilement disponibles. Un bon quart (28 %) ne l’est pas et 15 % d’entre eux sont incertains.

Près de la moitié des sondés indiquent par ailleurs être favorables à un dépistage obligatoire avant le voyage. Et une même moitié (58% en Europe) estiment que c’est une « bonne politique » de l’imposer aux employés de l’entreprise avant qu’ils ne voyagent dans le cadre de leur travail.

On notera enfin que les deux tiers (68 %) des sondés indiquent que les fermetures et les restrictions aux frontières ont réduit les voyages d’affaires de leur entreprise. Pour plus de la moitié d’entre eux (56 %), ces contraintes ont accru la confusion et les incertitudes quant à la reprise des voyages d’affaires.