South African Airways en passe d’être remplacée par une nouvelle compagnie

Les jours de SAA sont comptés. Prétoria travaille désormais au lancement d’une nouvelle compagnie aérienne sud-africaine.

- Publicité -

South African Airways vit ses derniers jours. Le gouvernement sud-africain avait annoncé il y a quelques jours qu’il renonçait à soutenir davantage la deuxième compagnie aérienne africaine, à lui accorder une aide d’urgence de 10 milliards de rands (environ 500 millions d’euros). Dans un communiqué publié vendredi 1er mai, le ministère sud-africain des Entreprises publiques est allé plus loin en annonçant la «transition vers une nouvelle compagnie aérienne», annonçant de facto l’arrêt de mort de SAA. Le futur transporteur devrait réunir à la fois des actionnaires publics et privés, et n’employer qu’une partie seulement des salariés de l’actuelle South Africain Airways.

SAA, avant la crise du coronavirus, exploitait une flotte d’une cinquantaine d’appareils. Elle était alors déjà lourdement endettée, de plus de 600M€. SAA, faute de profits depuis 2011, survivait grâce à des plans successifs de sauvetage de l’État. La compagnie sud-africaine avait adopté un plan récemment, visant à tailler dans ses effectifs, à supprimer des destinations et à privatiser certaines de ses activités.