Voyage d’affaires : une étude BCD Travel sur les travel managers à l’heure du Covid

L’enquête porte notamment sur l’impact du Covid-19 et les évolutions induites par la crise sanitaire dans le quotidien des travel managers.

BCD Travel vient de publier les résultats d’une toute récente enquête réalisée en ligne auprès de 97 travel managers, travaillant dans le monde entier, surtout en Amérique du Nord (57%) et en zone Europe-Moyen Orient-Afrique (29%). Cette étude conduite par le spécialiste du voyage d’affaires entre le 9 et le 28 septembre dernier a notamment porté sur la perception des évolutions en cours des travel managers, dans le cadre des politiques voyage et sourcing.

Parmi les points saillants de l’étude, on notera que :

  • 84% des travel managers ont indiqué que seuls les voyages «essentiels » étaient maintenus

  • 86% des acheteurs voyage considèrent la prévalence de l’épidémie sur telle ou telle destination comme le premier facteur pris en compte pour organiser ou non un voyage d’affaires, devant sa nécessité commerciale (82%), la vulnérabilité du voyageur (78%) et la mise en place d’une quarantaine (77%)

  • 72% ont mis en place ou vont bientôt introduire de nouvelles exigences auprès de leurs principaux fournisseurs

  • La plupart des travel managers (58%) s’attendent à ce que les prix des hôtels baissent, alors qu’un nombre très proche (60%) prévoit des tarifs des compagnies aériennes en augmentation. Les autres coûts devraient rester à peu près les mêmes ou sont plus difficiles à prévoir.

  • 34% des travel managers recommandent les vols directs, et 37% prévoient de le faire.

  • 34% des acheteurs voyages se chargent – ou envisagent – de répondre à la demande d’espaces de réunion, et 27% à celle d’espaces de co-working.

Pour plus de détails sur cette étude, cliquer ici.