CWT : Londres reste la destination MICE n°1 en zone EMEA, Paris chute

CWT Meetings & Events (M&E) a dévoilé ses prévisions sur le classement des dix premières destinations MICE d'Europe, du Moyen-Orient et d'Afrique (EMEA) en 2019. Si Londres est encore une fois en tête du Top 10, Paris dégringole de la 2e à la 9e place.

Selon les prévisions 2019 de CWT Meetings & Events pour la région EMEA, les séminaires, congrès, salons et autres événements professionnels vont une nouvelle fois prendre la direction de Londres. Malgré les négociations actuelles compliquées sur la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne, la popularité de la capitale britannique en tant que destination MICE n'a pas diminué pour le moment.
 
"Le contrôle aux frontières au Royaume-Uni est l’une des préoccupations post-Brexit : des mesures plus strictes entraîneront des files d'attente plus longues dans les aéroports", a toutefois reconnu Ian Cummings, vice-président EMEA de CWT M&E. "Paris pourrait récupérer les événements prévus au Royaume-Uni s'il devenait difficile pour les participants d'entrer dans le pays, surtout en provenance d'Asie".

Ce report de fréquentation serait une bonne nouvelle pour Paris puisque la capitale française a chuté de la 2e à la 9e place en un an.

La Russie qui a accueilli la Coupe du Monde de la FIFA en 2018 a probablement renforcé son attrait, notamment pour Moscou en tant que destination pour les réunions et événements. Elle grimpe ainsi de la 6e à la 2e marche du podium.

Le classement 2019 révèle également quatre nouvelles entrées. Vienne en Autriche (6), Stockholm en Suède (7), Hambourg (5) et Francfort (-/7) en Allemagne, réintègrent le Top 10 après en être sorties en 2018. En revanche, Madrid ne figure plus sur la liste 2019.

Des dépenses MICE en hausse en 2019
Dans l'ensemble de la zone EMEA, le coût par participant et par jour devrait augmenter de 6% en 2019, pour atteindre une moyenne de 255 dollars américains par jour (216,75€).

Dans la zone euro, l'inflation a atteint 2,1% en juillet, selon le bureau des statistiques de la Commission européenne, Eurostat, ce qui est au-dessus de l'objectif de la Banque centrale européenne qui visait moins de 2%. Du côté du Royaume-Uni en revanche, la Banque d'Angleterre n'a relevé les taux d'intérêt que pour la deuxième fois en une décennie.
 
CWT M&E précise : "Le dernier numéro de Middle East and North Africa Economic Monitor du Groupe de la Banque mondiale prévoit que la croissance régionale atteindra 3,1% en 2018, contre 2% en 2017, et qu'elle se maintiendra jusqu'en 2019 et 2020. L'évolution de la croissance devrait être alimentée par un environnement économique mondial favorable, une stabilité du marché pétrolier avec des prix légèrement plus élevés et la reconstruction post-conflit".
 
La division de Carlson Wagonlit Travel (CWT) estime également : "Bien que la sécurité et la sûreté soient toujours une priorité lors de la planification de réunions et d'événements, il semble que les attentats terroristes au Royaume-Uni, en Allemagne, en Espagne et en France de 2016 et 2017 n'ont pas considérablement freiné la demande à Londres, Berlin, Barcelone et Paris".
 
D’autres villes du Royaume-Uni comme Birmingham, Manchester et Liverpool continuent à croître en attractivité. Les lieux d'événements non traditionnels, comme les enceintes sportives exploitent les possibilités de revenus offertes par le secteur et élargissent ainsi le choix des organisateurs.
 
Les destinations grecques se portent bien. On observe une demande croissante de réunions pour Athènes, et nombre d'îles comme Mykonos sont devenues des destinations d'incentive et se positionnent comme d’excellentes alternatives à Ibiza, au sud de la France ou à d'autres destinations méditerranéennes populaires.

Prévisions 2019 :
(les classements 2018/17 sont indiqués entre parenthèses)
1.    Londres, Royaume-Uni(1/1)
2.    Moscou, Russie(6/-)
3.    Barcelone, Espagne(5/2)
4.    Berlin, Allemagne(8/3)
5.    Hambourg, Allemagne(-/-)
6.    Vienne, Autriche(-/-)
7.    Stockholm, Suède(-/-)
8.    Cologne, Allemagne (10/-)
9.    Paris, France(2/5)
10.  Francfort, Allemagne(-/7)