Accor : un exercice positif

Le groupe hôtelier dévoile ses résultats pour l’année 2019 et se félicite une nouvelle fois de « résultats records et d’une transformation réussie. 

- Publicité -

Avec un chiffre d’Affaires à hauteur de 4 049 millions d’euros, soit près de 4,05 milliards d’euros, Accor affiche un exercice 2019 positif. Une hausse de 16% en données publiées par rapport à l’exercice 2018 et +3,8% à périmètre et change constants. L’excédent brut d’exploitation lui est de 825 millions d’euros en hausse de 14,8% et le résultat net part du groupe atteint les 464 millions d’euros. 

  » En 2019, le Groupe affiche une nouvelle fois des résultats records. Ces performances sont d’autant plus marquantes qu’elles s’inscrivent dans un contexte macroéconomique perturbé et ont été atteintes alors que nous achevions notre transformation en parallèle à notre développement. Aujourd’hui plus diversifié que jamais, et pleinement asset light, Accor poursuit la mise en œuvre de sa stratégie et se concentre sur l’exécution de sa feuille de route et la création de valeur », a déclaré Sébastien Bazin, Président-Directeur Général de Accor. 

Fort d’un développement organique record de 45 108 chambres (327 hôtels) dont 12 954 chambres (65 hotels) dans le segment Luxe, Accor dispose à fin décembre 2019 d’un parc hôtelier de 739 537 chambres (5 036 hôtels) et d’un pipeline de 208 000 chambres (1 206 hôtels), à 76% dans les marchés émergents.

L’Europe affiche une solide progression du chiffre d’affaires Management & Franchise en hausse de 4,0% à données comparables, soutenue par un RevPAR qui progresse de 2,6% tous segments confondus. En France, le RevPAR est en hausse de 2,6% à données comparables. L’excellente première partie de l’année, soutenue par des événements tels que le Salon du Bourget ou la Coupe du Monde Féminine de Football, a été contrebalancée par une fin d’année plus modeste. La région parisienne (RevPAR en hausse de 1,6% sur l’année 2019) a pâti de l’absence de certaines grandes conventions (salon de l’Auto, SIAL,…) et des grèves qui ont impacté la clientèle d’affaires au quatrième trimestre, tandis que la Province s’est mieux portée (+3,3%).