Muriel Pénicaud : « 3.600 entreprises en chômage technique »

Ce matin, la ministre du travail a promu le dispositif d’activité partielle pour limiter l’impact du coronavirus sur les entreprises françaises.

« Quelque 3.600 entreprises et 60.000 salariés sont concernés par le chômage technique, en raison de l’épidémie de coronavirus« , a annoncé la ministre du Travail, Muriel Pénicaud, ce jeudi matin, sur LCI. C’est quatre fois plus qu’en fin de semaine dernière.

Dans un tel contexte, la ministre du Travail mise sur l’activité partielle. Ce dispositif, renforcé, permet au salarié d’éviter le licenciement, de toucher 84% de son salaire net et à l’entreprise d’être remboursé par l’Etat à hauteur du SMIC : « Si une entreprise est en difficulté à cause du coronavirus, elle fait une demande au ministère du travail à la direction régionale. La loi prévoit que l’on réponde en 15 jours, en cette période, on répond en 48 heures.« 

A ce stade, le coût de cette mesure pour l’Etat s’élève à 180 millions d’euros. Muriel Pénicaud a assuré « ne pas avoir de limite budgétaire » pour soutenir l’emploi.