Covid-19 – Un livre blanc pour optimiser le coût des flottes automobiles

Le loueur longue-durée Athlon publie un livre blanc dans lequel il apporte toute une série de recommandations afin d’optimiser le coût financier des flottes automobiles d’entreprise dans le contexte de crise économique liée à l’épidémie de coronavirus.

- Publicité -

L’argent est toujours le nerf de la guerre et dans le contexte post épidémie, le loueur longue durée entend apporter des solutions aux gestionnaires de flottes qui souhaitent « réduire leurs coûts après une période d’arrêt ou de forte réduction de leur activité et à l’orée d’une crise économique majeure. »

La première mesure préconisée par le service audit d’Athlon porte sur la révision des conditions de durée et/ou de kilométrage des contrats, une démarche pouvant déboucher sur une réduction des loyers mensuels. Son constat est que des « milliers de véhicules ont été sous-utilisés, voire mis à l’arrêt, pendant le confinement et le sont encore aujourd’hui » et que des ajustements peuvent être effectués. Athlon recommande donc à ses clients de revoir à la baisse le kilométrage annuel des véhicules et d’étendre la durée des contrats de quelques mois.

une mesure d’autant plus nécessaire que les délais de livraison des véhicules sont actuellement fortement rallongés du fait de l’arrêt prolongé des usines de production. Sans cette intervention sur les contrats, les entreprises pourraient être privées d’une partie de leur parc au moment des renouvellements de contrats. Il est également recommandé aux gestionnaires de flottes d’envisager d’intégrer des véhicules de marques autres que celles référencées dans la « car policy » de l’entreprise. Certains modèles étant disponibles plus rapidement.

« Nous conseillons aux entreprises de prolonger l’usage des voitures déjà en parc et d’envisager la location de courte à moyenne durée, le temps de retrouver de la visibilité sur le carnet de commandes« , explique le directeur commercial et marketing d’Athlon. L’idée est de s’accorder des marges de manœuvres budgétaires supplémentaires et de prévenir une potentielle chute de l’activité en optant pour des contrats courts, Athlon Rent proposant en l’occurrence des engagements allant de 3 à 24 mois. Pour le dirigeant, « le maître mot des prochains mois pour la gestion de flotte sera la flexibilité.« 

Enfin, Athlon propose d’effectuer également un audit de parc afin d’identifier les économies à réaliser. Ce que tout gestionnaire de flotte digne de ce nom a déjà du faire ces dernières semaines : analyser dans le moindre détail les dépenses liées à l’utilisation des véhicules, comme les frais d’immatriculation, les frais de carburant ou encore les frais d’entretien.