Grève du zèle : Eurostar conseille d’éviter les voyages jusqu’à la fin du mois

Des files d'attente allant jusqu'à 4 heures, voire 6 heures... la grève du zèle des douaniers ne faiblit pas et crée une belle pagaille à la Gare du Nord. Si elle n'a pas encore annoncé de nouvelles annulations, Eurostar conseille désormais d'éviter les voyages jusqu'à la fin du mois de mars.

La grève du zèle des douaniers, lancée début mars, perturbe toujours fortement la circulation des trains Eurostar. La compagnie ferroviaire ne semble pas optimiste quant à la résolution prochaine du conflit. Elle explique sur son site internet que les longues files d'attente et les retards en gare de Paris Nord devraient persister "jusqu'à la fin du mois de mars".

Une nouvelle fois, elle recommande "vivement" à ses clients "de ne pas voyager pendant cette période, sauf en cas de nécessité". 

Par ailleurs, les voyageurs d'affaires ne pourront pas compter sur le service d'enregistrement prioritaire de l'entreprise pour minimiser les désagréments. Le transporteur indique ne plus être en mesure de le proposer.

Les passagers au départ de Paris ayant une réservation en mars peuvent échanger leur billet sans frais pour partir à une date ultérieure ou demander un remboursement via cette page