Grève : un hôtelier envoie sa facture à la SNCF

La grève des cheminots ne complique pas seulement la vie des usagers et de la SNCF. D'autres secteurs comme l'hôtellerie voient leur activité économique impactée. Un hôtelier de Gironde, qui a perdu 1/3 de son chiffre d'affaires en avril, a envoyé la facture à Guillaume Pepy : 52 816,61 euros exactement.

Dès le début de la grève de la SNCF, les hôteliers s’inquiétaient de l'impact du mouvement sur leur activité. Et ils avaient raison. Sans grande surprise, l'action des cheminots s'est fait sentir dans les établissements français dès le mois d'avril.. Par peur d'avoir des difficultés à partir ou revenir, de nombreux vacanciers et amateurs de week-end ont préféré renoncer à leur voyage.

Pierre Courtois de Viçose, PDG du groupe hôtelier Altica, ne veut pas payer pour les pots cassés de la SNCF. Estimant que la compagnie ferroviaire était responsable de la perte du chiffre d'affaires enregistrée en avril dernier, il a envoyé sa facture à Guillaume Pepy.

Dans son courrier repris par Sud-Ouest, il explique i["7 de nos hôtels (Bordeaux Mérignac, Bordeaux Floirac, Bordeaux Villenave-d’Ornon, Port d’Arcachon, La Teste Sud, Anglet et La Rochelle) […] ont été très sévèrement touchés par cette grève, étant stratégiquement situés sur l’axe et la ligne SNCF que vous connaissez parfaitement : Paris-Bordeaux-Hendaye. Nous vous adresserons donc sans délais une facture de 52 816.61 euros TTC dont nous demanderons de bien vouloir vous acquitter à réception (faute de quoi, nous nous verrions dans l’obligation d’appliquer des pénalités de retard avec taux d’intérêt légal en vigueur)"]i.

Pour établir sa note, l'hôtelier a comparé le chiffre d'affaires d'avril 2018 à celui de 2017. Interrogé par Europe 1, il a précisé : "C'est une facture de 53.000 euros, à l'instar d'un groupe comme le mien qui réalise a peu près 7 millions d'euros de chiffre annuel, ça représente quasiment 1% de notre chiffre d'affaire, donc ça commence à être significatif".

Il attend désormais la réponse du patron de Guillaume Pepy.