Accor vise la suppression du plastique à usage unique d’ici 2022

Le groupe hôtelier annonce son engagement contre l’utilisation du plastique à usage unique au sein des établissements d’ici à 2022. 

Une décision ayant pour objectif de réduire les impacts environnementaux des activités d’Accor et renforcer les efforts e matière de lutte contre la pollution plastique. « Nous sommes conscients de l’impact significatif de nos activités sur la planète et de notre responsabilité de produire des résultats concrets auprès de nos collaborateurs, de nos clients, de nos fournisseurs, de nos partenaires et des destinations qui accueillent nos hôtels », déclare Sébastien Bazin, Président Directeur général de Accor. 

Afin d’améliorer sa responsabilité d’entreprise, le groupe Accor s’engage également à supprimer les articles de toilette individuels et gobelets en plastique d’ici à fin 2020 et à l’élimination de tous les autres articles plastique à usage unique dans les chambres, salles de réunion, restaurants et les espaces détente d’ici fin 2022. Par ailleurs, plusieurs hôtels faisant partie du portefeuille de marques internationales du groupe – notamment le Novotel Paris les Halles, Novotel Yangon Max, en Birmanie, le Sofitel Bogota, de nombreux hôtels à Bali et à Lombok, en Indonésie, ou encore l’Ibis Styles São Paulo Anhem – ont déjà pris individuellement des mesures pour bannir le plastique et se rapprocher de l’objectif 0 % de plastiques à usage unique. « Grâce à l’Initiative mondiale de lutte contre le plastique dans le tourisme, les entreprises et les destinations touristiques bénéficient d’un accompagnement pour innover, éliminer les plastiques et partager la manière dont elles utilisent ce matériau, afin de promouvoir une économie circulaire et de réduire, dans le monde entier, la pollution par le plastique », conclut Ligia Noronha, Directrice de la division économie du Programme des Nations unies pour l’environnement.