Chez Accor, 2022 marque la reprise des activités

218

Le groupe hôtelier retrouve globalement ses niveaux prépandémiques en 2022 et mise sur le retour de la clientèle chinoise pour renouer avec la croissance en 2023. 

Le géant français avec un chiffre d’affaires de plus de 4,2 milliards d’euros en 2022, soit une hausse de 80% par rapport à l’année précédente, pour un bénéfice net de 402 millions d’euros. Une reprise portée par le retour des touristes (Loisirs et Affaires), assortie d’une hausse des prix ayant permis un fort rebond de l’activité. « Nous dépassons nos objectifs sur les plans financiers et extra-financiers et pouvons regarder l’avenir avec sérénité », a déclaré Sébastien Bazin, PDG du groupe Accor à travers un communiqué. 

Après deux années durement impactées par la crise sanitaire, le groupe renoue progressivement avec la croissance avec un RevPar en hausse de 15% sur le quatrième trimestre, soit 2% de plus que le niveau d’avant-crise en 2019. Pour 2023, les perspectives de progression varient entre +5 et 9%. Accor compte notamment sur le retour de la clientèle chinoise, selon l’évolution des restrictions sanitaires. 

> A lire aussi : Pourquoi Accor se scinde en deux entreprises

Outre les résultats économiques, le géant hôtelier dresse un bilan riche en événements survenus en 2022, dont la prise de contrôle de Paris Society, la cession d’une participation de 10,8% dans Ennismore ou bien encore l’évolution de son organisation. Pour rappel, depuis le 1er octobre 2022, l’organisation du groupe a commencé à se structurer autour de deux divisions dédiées : « Economy, Midscale & Premium Division » et « Luxury & Lifestyle Division ».