RedDoorz, de la réservation hôtelière à la franchise

A l’horizon 2020, la plateforme de réservation RedDoorz deviendra la deuxième chaîne hôtelière de Singapour.

- Publicité -

RedDoorz, c’est avant tout une plateforme de réservation hôtelière en ligne basée à Singapour. Une licorne dont la valeur a été multipliée par cinq depuis 2015, année de sa création. Son approche est ultra-locale : elle ne s’intéresse qu’à une zone géographique restreinte – en plus de Singapour, une centaine de villes en Indonésie, au Vietnam et aux Philippines. Le segment de marché auquel elle s’intéresse : l’hôtel à prix abordable.

Mais RedDoorz est en réalité bien plus que cela… Sur les quatre pays qu’elle couvre, la plateforme compte 1500 hôtels membres. Ce qu’on appelle « membre » recouvre des réalités fort diverses. Du simple partenariat commercial entre un hôtelier et son distributeur, à un soutien de gestion grâce à la technologie maison, jusqu’à un système de franchise pur et simple.

C’est en 2018 que le premier hôtel franchisé a été lancé : 65 chambres entièrement gérées et distribuées par RedDoorz, et vendues sous la marque RedDoorz. Ce modèle est aujourd’hui celui de 18 hôtels dans la cité-Etat… Et, d’après ce qui vient d’être annoncé ce mardi 15 octobre, ils seront 29 fin 2020.

A cette échéance, ce qui n’était il y a quatre ans qu’une plateforme de distribution deviendra la deuxième chaîne hôtelière de Singapour. Un modèle de concentration verticale après une année 2019 ponctuée par une levée de fonds de 70 M$ (140 depuis 2015) et le lancement d’un nouveau pôle technologique au Vietnam.