HRS fusionne avec The Lido Group

La société spécialisée dans les solutions hôtelières pour les déplacements professionnels annonce sa fusion avec The Lido Group, fournisseur de technologies hôtelières en Australie et Nouvelle-Zélande.

- Publicité -

L’entité fusionnée offre aux entreprises mondiales et régionales une combinaison de services automatisés et une expertise sur le terrain. Elle prendra le nom de HRS après un partenariat qui avait débuté avec un investissement minoritaire en 2016. 

The Lido Group permet de faciliter les contrats hôteliers et les réservations hôtelières entre les entreprises, organismes gouvernementaux, avec un inventaire de plus de 8 500 hôtels. Les solutions de paiement automatisé de Lido permettent généralement aux clients de réaliser des économies de process de 70 %. 

L’objectif de cette fusion : améliorer les économies que peuvent réaliser les clients de Lido et de HRS alors qu’il est prévu que les coûts d’hébergement en Australie augmentent. En effet, selon une étude de GBTA l’ensemble des dépenses en Business Travel en Australie devraient augmenter de plus de 4% par an, passant de 23,6 milliards de dollars en 2018 à 28,9 milliards en 2023. En parallèle, plus de 300 nouvelles propriétés vont être mises en ligne au cours des 5 prochaines années correspondant aux standards des voyageurs d’affaires, soit 45 000 chambres supplémentaires. 

« Cette fusion est une bonne nouvelle pour un marché de plus en plus agressif dans la mise en œuvre de technologies automatisées qui permettent d’optimiser les coûts hôteliers et la satisfaction des voyageurs d’affaires », a déclaré Ana Pedersen, directrice générale de HRS Australie/NouvelleZélande. « Ce qui fait la différence, c’est la combinaison inégalée d’une technologie de pointe – comme le « moteur de recommandation » exclusif à HRS et la solution de filtrage des tarifs hôteliers – avec l’expertise d’une équipe constituée de plus de 60 personnes situé en Australie », conclut-elle.