J.-B. Lemoyne : « le taux d’occupation des hôtels ne tourne qu’autour de 25% à 30% »

Le secrétaire d’État chargé du Tourisme a évoqué lundi soir sur Europe 1 une saison touristique décisive… Et une reprise qui se fait attendre pour les hôteliers.

- Publicité -

Période estivale oblige, les hôteliers se passeront du voyage d’affaires pour l’immédiate reprise. La manne du BT n’arrivera – au mieux – qu’en septembre et en attendant, les touristes leisure ne se pressent pas côté réservation. Regrettable car la situation est urgente : le tourisme accuse « entre 30 et 40 milliards d’euros de pertes de recettes », selon Jean-Baptiste Lemoyne, invité du Grand journal du soir sur Europe 1, lundi. Et d’après le secrétaire d’État auprès du ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, « le taux d’occupation des hôtels ne tourne qu’autour de 25% à 30% » aujourd’hui, preuve d’une reprise difficile.

« C’est une reprise progressive », préfère insister Jean-Baptiste Lemoyne, qui rappelle que l’État « souhaite accompagner les professionnels du tourisme jusqu’à fin 2020 », via un plan de soutien de 18 milliards d’euros. Le secrétaire d’État se réjouit également du fait qu’une partie des frontières à l’intérieur de l’Europe aient rouvert lundi, avant une vague plus large le 1er juillet.