Kempinski, des hôtels aux quatre coins du monde

Vétéran de l’hôtellerie de luxe, Kempinski pousse plus loin son internationalisation.

- Publicité -

Créé en 1897, Kempinski Hotels est le plus ancien groupe hôtelier de luxe en Europe, membre fondateur de la Global Hotel Alliance, la plus grande alliance de marques hôtelières indépendantes au monde. Son portefeuille, actuellement riche de de 79 hôtels et résidences 5* dans 34 pays en Europe, au Moyen-Orient et en Afrique.

Les récentes annonces du Kempinski vont l’amener à faire connaître le groupe dans des parties du monde dont elle il était absent jusqu’alors, notamment dans les Caraïbes et en Asie. Ainsi, d’ici 2020, ce sont pas moins de neuf hôtels qui seront inaugurés, totalisant près de 2000 chambres : en Dominique (160 chambres), deux établissements à Cuba (245 et 162 chambres), en Thaïlande (280 chambres et 225 appartements), en Israël (250), en Géorgie (95), au Kazakhstan (200), en République du Congo (178) et à Canton (Chine, 261).

Ce n’est pas tout : sept hôtels en construction, totalisant 2400 chambres vont ouvrir dans les deux ou trois prochaines années. Deux en Chine (580 chambres en tout), en Malaisie (560), trois en Arabie Saoudite (988), à Dubaï (276).

Enfin, d’ici 2022, en partenariat stratégique avec 12.18. Investment Management GmbH, 20 hôtels devraient être vendus sous la marque « 7 Pines Kempinski » d’ici 2022. Notamment 147 chambres à Manhattan.