Le classement mondial des groupes hôteliers n’a pas bougé durant la crise

L’effet de la pandémie ne se fait pas – encore ? – sentir sur la hiérarchie des groupes hôteliers, comme le souligne les chiffres de la société d’étude et de conseil MKG Group. Des évolutions sont toutefois perceptibles dans le top 10 mondial, qui préfigurent probablement des changements à venir dans l’ordre établi depuis 2015. Le site Hospitality-on.com, dans un tableau, souligne le poids respectif de chaque grand groupe aujourd’hui, et commente pour chacun d’eux les derniers chiffres et faits saillants récents et à venir.

. Marriott International conserve sa position de leader mondial avec une croissance de parc d’un peu plus de 56 000 chambres soit +4%. Le groupe poursuit donc son développement, maintenant son rythme de croissance de parc qui était à +3,1% en 2020 et +4,8% en 2019. Une page d’histoire du groupe se tournera bientôt avec l’annonce de John Willard Marriott qui souhaite prendre sa retraite après avoir consacré près de 60 ans de sa vie au groupe. C’est son fils David Marriott qui prendra la relève en tant que président du conseil.

(*) données préliminaires pour 2021 (estimation MKG Consulting).
(a) hors timeshares, hors les unités Design Hotels distribués mais non intégrés au groupe.
(b) hors chambres en simple distribution/affiliation [=Hotels & Préférences, Tempting Places], AVEC Radisson Hotel Group.
(c) hors timeshares [=hors Hilton Grand Vacations].
(d) hors hôtels opérés sous enseignes Accor.
(e) estimation MKG sur base du réel T3 2021 vs 31.12.2020.
(f) estimation MKG 2020 sur la base du recensement des hôtels actifs sur la plate-forme pour le parc hôtelier uniquement, hors OYO vacation homes / ex-@
Leisure Group, Belvilla, Ferienwohnungen.
(g) estimation MKG sur base du réel T3 2021 vs 31.12.2020

. Le Chinois Jin Jiang signe la plus forte croissance mondiale en volume avec un gain net plus de 100 000 chambres sur l’année (+9,9%). Son développement est poussé par des ouvertures toujours plus nombreuses notamment en Asie, tandis qu’en Occident la firme de Shanghai s’est aussi enrichie de deux nouvelles marques de long séjour, Tulip Résidence chez Louvre Hotels Group et Radisson Résidence chez Radisson Hotel Group, qui vont lui permettre de s’affirmer sur ce créneau.

. L’américain Hilton Worldwide poursuit sa croissance organique à un rythme toujours soutenu, avec +5,5% de chambres en plus en 2021, après déjà +6,4% en 2020 et +6,7% en 2019. Solide en ses bases américaines, il ne cache pas non plus ses ambitions en Europe et notamment en France avec 37 ouvertures déjà annoncées sur le vieux continent d’ici 5 ans.

. IHG Hotels & Resorts maintient sa 4e place malgré une stagnation de son parc en 2021 (-0,6%). Le groupe a continué à ouvrir de nouveaux hôtels (291 ouvertures en 2021, pour une croissance brute de +5%), mais en parallèle près de 50 000 chambres sont sorties de son parc, dont 34 000 sous ses enseignes Holiday Inn et Crowne Plaza en Amérique du Nord dans le contexte d’une revue de portefeuille. Le groupe annonce en revanche de nombreuses signatures en zone EMEA.

. Wyndham Hotels & Resorts retrouve une croissance de parc positive de +1,8% après une perte nette de chambres de -4,2% en 2020. Ces 14 142 chambres lui permettent de conserver sa 5e place mondiale. En 2021, le groupe a renforcé son positionnement sur le segment resort à travers le lancement de sa marque Wyndham Alltra, dédiée au « all-inclusive », et le luxe avec Registry Collection Hotels.

. Le français Accor conserve sa 6e place avec une croissance de +3,2% soit un gain net de plus de 24 000 chambres. 2021 a été l’année de la finalisation de la joint-venture avec Ennismore et du remaniement de son organisation pour être au plus proche de ses opérations et de ses propriétaires : le suivi opérationnel a ainsi été réparti entre Europe du sud, Europe du nord, Amérique latine, Amérique du nord et centrale, Moyen-Orient et Afrique, Pacifique, Grande Chine et Asie du Sud Est.

. Le chinois Huazhu signe la plus forte croissance du Top 10 : avec +15,8%, il gagne près de 100 000 chambres sur la seule année 2021. Il avait aussi acquis en 2019 Deutsche Hospitality et peut aujourd’hui avancer sur plusieurs fronts, capitalisant sur sa présence en Europe tout en faisant progresser son parc en Chine. Le groupe affichait déjà une croissance de parc à deux chiffres l’an dernier (+21,8%) et l’année précédente (+26,5%) : s’il continue sur cette lancée, il pourrait bientôt se hisser au-dessus du 7e rang mondial qu’il occupe encore en 2022.

. L’américain Choice Hotels reste en 8e place malgré une perte de parc de -3%. Le groupe a lancé au premier trimestre 2022 un rafraichissement de ses marques core Comfort, Clarion et Quality, afin de mieux coller aux attentes du marché. Ce recul concerne l’Amérique du Nord mais aussi certains autres marchés en Europe, notamment la France.

. Chez BTH Hotels, la dynamique de croissance du parc s’est poursuivie sur sa lancée : +7,1%, comme en 2020, soit un gain de près de 29 000 chambres. Le chinois se hisse ainsi à la place de 9e groupe hôtelier mondial en 2022.

. Il dépasse l’indien OYO qui, lui, recule encore d’un rang avec une perte de parc de -21,4% en 2021 qui suit celle de -54,3% en 2020. La SoftBank, investisseur principal de l’entreprise a toutefois reçu le soutien à l’été 2021 de la firme Microsoft, de quoi redonner du souffle à l’entreprise fondée par Ritesh Agarwal qui a lancé en 2021 un vaste programme de restructuration.Les premiers effets sont là : le portefeuille OYO s’est quasi stabilisé en Inde (-0,8%) et se développe de nouveau en Asie (notamment en Indonésie et au Japon) tandis qu’elle a perdu les 2/3 de ses hôtels en Chine et a réduit la voilure sur de nombreux marchés internationaux (Mexique, Brésil, Allemagne, EAU…).

. Aux portes du Top 10, le chinois Greentree Hospitality Group développe son parc de 8,1%, soit près de 25 000 chambres nettes sur un an.

. BWH Hotel Group reste en 12e place du classement avec un parc qui reste stable en gagnant 320 chambres. David Kong, qui était à la tête du groupe depuis 2004, a pris sa retraite fin 2021. Lawrence M. Cuculic a pris sa suite à l’occasion de la convention mondiale de la fédération en octobre 2021.

. Mais la plus grosse croissance des principaux groupes mondiaux revient cette année au n°13 mondial, Hyatt Hotels Corporation dont le parc de chambres progresse de +19,5% en un an, suite notamment au rachat de Apple Leisure Group en novembre 2021. Une opération qui lui aura permis d’ajouter près de 100 unités à son parc et alimente largement le solde positif de 72 établissements entre 2021 et 2022. L’américain conserve ainsi sa 13e place et s’affirme comme un leader dans le marché du resort all inclusive de luxe.