Propreté des chambres d’hôtel : c’est pire que tout ce que vous pouvez imaginer

Afin d’inciter les clients à revenir à l’hôtel à l’heure où les voyages sont en chute libre, de nombreuses chaînes hôtelières ont mis en place de nouveaux protocoles sanitaires destinés à lutter contre la propagation du virus Covid-19. Pourtant, une enquête révèle qu’à l’hôtel, les pires bactéries nous guettent.

Afin de protéger la sécurité des clients et du personnel, certaines sociétés hôtelières ont mis en place de nouveaux protocoles, allant de la suppression des minibars à l’élimination des oreillers supplémentaires dans les chambres en passant par un nettoyage renforcé de toutes les surfaces. Et pourtant, tous les hôtels ne se comportent pas de la meilleure façon possible. 

Pour faire toute la lumière sur les moyens de voyager en sécurité, le site UpgradedPoints a récemment mené une enquête en analysant les bactéries présentes sur les équipements collectifs dans une série d’hôtels, de deux à cinq étoiles, et les résultats ont été stupéfiants. « Même si vous ne gardez pas une maison immaculée, les objets de l’hôtel sont probablement beaucoup plus sales que ceux de votre maison« , déclare Alex Miller, fondateur et PDG du site web UpgradedPoints.

Tenez-vous bien, vous n’irez plus jamais à l’hôtel de la même façon après avoir lu ce qui suit:

-Le bouton d’ascenseur moyen d’un hôtel contient 737 fois plus de germes qu’un siège de toilette domestique.
-La poignée de porte d’un hôtel contient en moyenne 918 fois plus de germes qu’un siège de toilettes.

Et n’allez pas imaginer qu’en payant plus vous êtes mieux protégés. En fait, l’étude a révélé que les boutons d’ascenseur et les poignées de porte des hôtels trois étoiles de niveau intermédiaire sont de loin les plus propres de tous les niveaux d’hôtels. Les auteurs de l’étude ont également découvert que les boutons d’ascenseurs des hôtels cinq étoiles contiennent près de sept fois plus de germes que ceux des hôtels quatre étoiles et près de 1 000 fois ceux des hôtels trois étoiles. La raison ? Les hôtels de luxe fonctionnent généralement avec des taux d’occupation plus élevés, ce qui signifie que plus de personnes voyagent dans leurs ascenseurs et touchent leurs poignées de porte.

Bien sûr, tout voyageur sait que la télécommande de la chambre d’hôtel peut être un piège à microbes (pensez à E-Coli, MSRA et aux staphylocoques), mais voici d’autres choses étonnamment sales dont il faut se méfier lorsque vous séjournez à l’hôtel :

-La chaise dans votre chambre : elles sont faites de tissus d’ameublement difficiles à nettoyer, et ne sont certainement pas nettoyés [comme] les draps et les serviettes… souvent, les taches sur les chaises sont tamponnées et frottées, mais d’autres germes invisibles à l’œil nu restent.
-Le bureau : Les virus respiratoires peuvent persister sur un bureau jusqu’à quatre jours.
-Les rideaux : Ne supposez pas que les rideaux de votre chambre sont propres. Considérez le fait qu’il faut du travail pour les enlever, les nettoyer et les remettre en place, ce qui ne peut être fait quotidiennement.

-Le téléphone dans la chambre recèle trop souvent de très nombreuses bactéries.
-Le seau à glace : Un seau à glace peut abriter de nombreux germes, même des virus provenant des clients qui l’ont utilisé comme bac à vomi. (Cela arrive plus souvent que vous ne l’imaginez).

Il est donc recommandé, en cette période de crise sanitaire, de privilégier les établissements hôteliers qui ont mis en place des protocoles de nettoyage renforcé et de se munir de lingettes désinfectantes si l’on doit séjourner à l’hôtel.