Radisson, entre luxe et lifestyle, ouvre à Londres, Milan et Séville

Le groupe hôtelier a poursuivi son plan de marche malgré la crise. Il vient d’ouvrir coup sur coup le Radisson Red London Greenwich et les « Collection » Palazzo Touring Club Milan et Magdalena Plaza Sevilla.

Radisson Hotel Group garde son cap depuis le début de la pandémie. Le groupe hôtelier totalise, depuis dix-huit mois, plus de 250 signatures dans le monde entier, dont une centaine d’hôtels confirmés rien qu’en Chine. Sa croissance est forte aussi sur la zone EMEA (Europe Middle East & Africa), atteignant plus d’une cinquantaine de signatures d’hôtels et près d’une trentaine d’ouvertures depuis le début de l’année.

Lire aussi notre article Radisson veut doubler son portefeuille en Afrique de l’Ouest et Centrale d’ici 2025

En Europe se concrétisent plusieurs projets depuis la rentrée. Et d’abord l’ouverture le mois dernier, au centre-est de Londres, du Radisson Red London Greenwich The O2, non loin de la célèbre salle de concert. Cet hôtel de 70 chambres est le second à ouvrir sous cette enseigne lifestyle dans la capitale britannique, après celui inauguré l’an dernier à Heathrow (en fait un ancien Park Inn divisé en deux pour devenir Radisson et Radisson Red). L’un des premiers Radisson Red avait ouvert à Glasgow ; trois autres (au moins) sont prévus outre-Manche, à Gatwick et Liverpool l’an prochain, à Newcastle en 2023.

Lobby du Palazzo Touring Club de Milan

Le groupe américain, propriété du Chinois Jinjiang International, a également ouvert en septembre deux propriétés Radisson Collection en Europe. C’est en effet sous son enseigne haut de gamme qu’a été inauguré le Palazzo Touring Club Milan, l’historique Touring Club, ayant été complètement rénové et transformé en hôtel de 89 chambres. Séville accueille aussi l’enseigne Radisson Collection depuis quelques semaines. Le Magdalena Plaza Sevilla, très central, compte 89 chambres et suites. Le groupe hôtelier table sur une importante expansion en Espagne, sous différentes enseignes, avec l’ambition d’ouvrir au moins une vingtaine d’hôtels de l’autre côté des Pyrénées dans les cinq prochaines années.