Workshop Mice à Paris : l’hôtellerie niçoise en plein boom

La moitié des nouvelles chambres d’hôtels, d’ici à 2027, seront construites à proximité du futur palais des congrès et des expositions.

Nice Côte d’Azur Tourisme & Congrès a organisé la semaine dernière un évènement MICE à Paris, sur la péniche La Pause Parisienne. Étaient présents 24 partenaires locaux, dont l’agence C.Mathez, le Château de Crémat, la Boulisterie ou Dimension Sud, ayant pu échanger avec des agences franciliennes dans un cadre privilégié. Mais les partenaires les plus nombreux étaient les hôteliers.

Nice élargit en effet son parc hôtelier de façon spectaculaire. Un dynamisme qui devrait se traduire par une augmentation de plus de 3.000 chambres à l’horizon 2024/2025. La cinquième ville de France enrichit notamment son offre hôtelière près du futur palais des congrès et des expositions, dans le quartier d’affaires Grand Arénas. Lequel devrait désormais être inauguré en 2027 près de l’aéroport et de la future gare Multimodale. Plus de 1.500 chambres, en majorité trois ou quatre étoiles, sont prévus dans le nouveau quartier. Plusieurs hôtels ont déjà ouvert récemment, le complexe Holiday Inn Express-Crowne Plaza et un Okko Hotels. Un Sheraton et un Neho Group doivent être inauguré l’an prochain, un Moxy by Marriott en 2023…

D’ici l’ouverture du futur palais des Congrès, avec la destruction de l’actuel Acropolis (en 2023) – et du Théâtre national de Nice – faisant place à une coulée verte, la mairie prévoit d’accueillir les congrès dans une structure provisoire, au sein du Nikaïa, et ce dès 2023.

Nice va par ailleurs s’enrichir de plusieurs nouveaux 5 étoiles. Ainsi, l’emblématique Plaza Nice rouvre l’an prochain sous enseigne Anantara. L’ex-Boscolo devient Maison Albar Victoria en 2023. Le Couvent de la Visitation transformé en hôtel de luxe sera inauguré en 2024 ou 2025.

le projet Iconic

Dans le secteur de de la gare de Nice Thiers également en cours de rénovation, le projet immobilier Iconic, conçu par l’architecte Daniel Libeskind, intègre un Hilton Garden Inn (4 étoiles) de 120 chambres. L’achèvement du programme est désormais prévu à la fin de l’année. Quant au Mama Shelter du boulevard de Riquier, il pourrait être inauguré dès fin 2023. Bref un beau programme, entre le classement de la cité azuréenne cet été au patrimoine mondial de l’Unesco, et son projet de devenir capitale européenne de la Culture 2028.

Rappelons que Nice possède déjà, aujourd’hui, quelques gros porteurs à même de soutenir la demande Mice. Aux côtés du célèbre palace Négresco (125 chambres et suites), on y trouve notamment les Méridien Nice (318 chambres) – qui a bouclé en 2020 deux ans de travaux de rénovation – et Radisson Blu (331 chambres) ayant terminé son lifting en 2018, ainsi que le Hyatt Regency Palais de la Méditerranée (5 étoiles, 187 chambres), le Boscolo Nice Hôtel & Spa (5 étoiles, 112 chambres) et l’AC Hôtel by Marriott (143 chambres).