Douche froide pour Emirates

Les Autorités britanniques interdisent l’accès de leur territoire au personnel de douche de la compagnie émiratie. C’est du propre !

- Publicité -

Avec sa concurrente d’Abu Dhabi, Etihad, Fly Emirates est la seule compagnie à proposer actuellement des douches en vol – en l’occurrence, aux passagers de première classe de ses A380.

Qui dit « douche », dit « personnels de douche » : ils travaillent à temps plein sur les vols, s’assurant que les installations de douche sont propres, ce qui, il est vrai, est la moindre des choses.

Or, selon le blog One mile at a time, le contrôle des frontières britannique a signifié à la compagnie émiratie que ce type de personnel ne sera plus accepté comme tel sur son sol. C’est sans prendre de gant que l’organisme invoque une « restriction à l’entrée d’équipage non titulaire d’une licence ».

Effectivement, si Fly Emirates s’est fait passer un tel savon, c’est que le personnel de douche ne dispose pas de licences de vol ni de visas spéciaux, à l’instar du personnel de cabine…

Après avoir essuyé ce refus, Emirates a déclaré à Arabian Business que la compagnie aérienne « respecte les règles et règlements du pays récepteur en ce qui concerne son personnel opérationnel ». Une manière de passer l’éponge.

Cela signifie-t-il que les passagers de première d’Emirates ne pourront plus se doucher durant leur vol en provenance ou à destination du Royaume-Uni ? L’enjeu est de taille mais les autorités britanniques s’en lavent les mains.

Apparemment, du côté d’Emirates, la volonté est d’éviter à tout prix un « no deal »  à ce « showerexit ». « Nous sommes en train de revoir nos ressources et d’apporter des ajustements à bord pour nous assurer que nos clients continuent de recevoir ce service emblématique d’Emirates », a ajouté un porte-parole de la compagnie, sans trop se mouiller.