easyJet : une récompense de 5 millions de livres pour faire annuler une commande d’Airbus

Les relations se tendent chez la compagnie aérienne entre son fondateur, Stelios Haji-Ioannou et la direction d’easyJet. Souhaitant faire annuler une commande d’Airbus, il promet à la personne lui permettant d’annuler le contrat une récompense de 5 millions de livres. 

- Publicité -

Alors que Stelios Haji-Ioannou, fondateur et actionnaire majoritaire de easyJet souhaite se séparer du Président du conseil d’administration John Barton et du directeur général Johan Lundgre, le fondateur tente tant bien que mal de faire annuler une décision qui pourrait peser lourd dans la balance pour la compagnie aérienne. En effet, Stelios Haji-Ioannou souhaite faire annuler une commande de 107 appareils A320neo d’Airbus pour une valeur de 4,5 milliards de livres, soit 5,13 milliards d’euros. Une commande « inutile », selon lui et d’autant plus inutile dans le contexte actuel. Faute d’imposer cette annulation à la direction, qu’il a quitté en 2010, Stelios Haji-Ioannou cherche désormais un vice dans le contrat. Et le milliardaire propose une récompense de 5 millions de livres pour toute information qui conduirait à son annulation et des sommes de 10 000 livres pour des informations qui permettraient de faire avancer la démarche. « Si vous êtes un employé actuel ou passé d’EasyJet, ou toute autre personne qui a vu quelque chose de suspect fait par quelqu’un au sein d’EasyJet dans ses relations avec Airbus, vous pourriez obtenir une récompense de Stelios d’une valeur allant jusqu’à 5 millions de livres », a-t-il annoncé. Ambiance.