Les voyageurs d’affaires veulent cuisiner pendant leurs déplacements

D’après une étude menée par le groupe hôtelier Marriott, les voyageurs d’affaires britanniques aimeraient pouvoir préparer leurs repas lors de déplacements plutôt que de manger au restaurant.

- Publicité -

On le sait, et la tendance ne cesse de se confirmer, les voyageurs d’affaires sont de plus en plus nombreux à choisir les appartements hôtels pour leur hébergement. Ces logements, avec leur cuisine individuelle, leur permet de sentir , un peu plus, « comme à la maison. »

Et ce que beaucoup de voyageurs déplorent, c’est de devoir manger au restaurant, matin, midi et soir lors des déplacements. D’après cette enquête menée par Marriott auprès de 1000 voyageurs d’affaires britanniques, 38% des personnes interrogées ont déclaré cuisiner comme un moyen de détente après une journée de travail bien remplie, 39 % trouvant cela « immensément agréable » et 10 % souhaitant pouvoir en faire davantage pendant leur déplacement professionnel.

Les personnes interrogées ont également déclaré que les journées de travail chargées, auxquelles s’ajoutent des petits-déjeuners, des déjeuners et parfois des dîners de travail, ne leur laissent que très peu de contrôle sur leurs habitudes et régimes alimentaires lorsqu’elles voyagent pour le travail.

L’enquête a également révélé que plus d’un répondant sur cinq (24 %) souhaite cuisiner des plats locaux lors de ses déplacements, tandis que 39 % affirment qu’ils préfèrent de loin prendre des repas – que ce soit en déplacement ou à la maison – qu’ils ont cuisinés eux-mêmes plutôt que de dîner au restaurant. 

Une tendance qui se confirme au-delà de la Grande-Bretagne. Dans le choix de leur hébergement de nombreux voyageurs d’affaires déclarent préférer résider dans un appartement hôtel plutôt que dans un établissement hôtelier classique afin de pouvoir s’y préparer des repas simples et plus équilibrés qu’au restaurant.