A Nice, le masque fait son grand retour dans les transports en commun

Le maire de Nice a annoncé le retour du port du masque obligatoire dans les transports dès lundi 11 juillet. Au niveau national, ce dernier reste pour le moment fortement recommandé. 

Face à la recrudescence de cas de COVID-19, la ville de Nice est la première à instaurer le retour du masque obligatoire dans les transports en commun. Son maire, Christian Estrosi, a annoncé que le masque serait à nouveau obligatoire à compter du 11 juillet dans les bus et les tramways de la métropole. « Ca y est, j’ai pris mon arrêté, avec d’autres maires de la Métropole de Nice, je pense à celui de Cagnes-sur-Mer, Saint-Laurent et d’autres, pour qu’il y ait une continuité dans les transports métropolitains sur le réseau de 2500 km de voirie », annonçait-il ce matin au micro de RTL. 

> A lire aussi : Vers un retour du masque dans les transports ?

Dans le reste de la France, le masque n’est à ce jour pas obligatoire mais vivement recommandé par les autorités et les entreprises de transports, dont la RATP et la SNCF. En Île-de-France, depuis peu, des messages incitant les voyageurs à porter le masque sont régulièrement diffusés dans le réseau de métro et les gares.