Etats-Unis : JP Morgan rachète la TMC Frosch Travel

224

Avec l’appui de la banque, Frosch entend devenir un leader incontesté des voyages d’affaires haut de gamme et des loisirs de luxe.

JP Morgan Chase & Co avait mis l’an dernier un pied dans l’univers des programmes de fidélisation, avec le rachat d’Affinion International (devenu cx-Loyaltey). Avec Frosch Travel, la plus grande banque des Etats-Unis en met un autre dans le monde des voyages d’affaires : l’accord a été annoncé dans un mémo aux employés de la TMC, comme l’a révélé la presse spécialisée américaine ce jeudi.

Fondée en 1972 par la famille Frosch, puis repris cinq ans plus tard par Richard Leibman, Frosch est aujourd’hui dirigé par les enfants de de ce dernier, Bryan et Lara Liebman. Comptant plus de 2 000 collaborateurs. l’entreprise basée à Houston et New York (2,4 milliards de dollars de volume d’affaires en 2019) s’inscrit dans le grand mouvement de consolidation qui souffle dans le secteur du voyage d’affaires, et notamment dans les pays anglo-saxons. Elle a pris récemment encore une participation majoritaire (51 %) dans la division voyages d’affaires de Conlin Travel basée dans le Michigan. L’an dernier, elle rachetait Valerie Wilson Travel (VWT) lui permettant notamment de renforcer sa présence à New York et dans les États voisins du New Jersey et du Connecticut.

En 2020, Frosch avait déjà acheté CorpTrav et Luxe Travel, et pris une participation majoritaire dans Plaza Travel. Et elle avait mis la main sur TCG Consulting l’année précédente. Bryan Leibman, son président et CEO, a d’ailleurs fait les comptes : la TMC aura fait l’acquisition d’une cinquantaine d’entreprises au cours des 22 dernières années.

Dans l’optique d’autres opportunités d’acquisition. Frosch Travel avait déjà reçu début 2021 une injection de capital de la part de la société d’investissement Eagle Tree Capital. Avec sa reprise par JP Morgan Chase & Co, la force de frappe de la TMC sera autrement supérieure.

Précisons que d’autres banques manifestent elles aussi de l’intérêt pour le secteur du voyage d’affaires. Ainsi, Capital One a repris l’an dernier la techno de Lola, une application de réservation et de dépenses de voyages d’affaires, et lancé Capital One Travel avec le soutien de l’agence de voyage en ligne Hopper.