La Corée allège ses formalités d’entrée

1446

L’autorisation de voyage électronique en Corée du Sud (Korea Electronic Travel Authorization/K-ETA), que devaient remplir les ressortissants de pays faisant partie du programme d’exemption de visa, n’est désormais plus demandée par les Autorités. 

Cet allègement des formalités d’entrée concerne vingt-deux nationalités incluant les Français, dans le cadre de voyages en Corée du Sud de moins de 3 mois entre le 1er avril 2023 et le 31 décembre 2024.

 
Outre la France, ces pays pays « free-visas countries » désormais exemptés de K-ETA sont l’Allemagne, l’Australie, l’Autriche, la Belgique, le Canada, le Danemark, les Etats-Unis, la Finlande, Hong Kong, l’Italie, le Japon, Macao, les Pays-Bas, la Nouvelle-Zélande, la Norvège, la Pologne, Singapour, l’Espagne, la Suède, Taiwan, le Royaume-Uni.
 
Les autorités précisent toutefois que pour ces 22 nationalités, l’obtention d’une K-ETA (qui coûte environ 8€) avant le départ permettra d’éviter de remplir et de présenter la carte d’arrivée lors de l’entrée dans le pays.