Le Japon n’impose plus que 3 jours de quarantaine aux business travelers

Japon : 3 jours de confinement pour les business travelers

Le Japon assouplit drastiquement ses conditions d'entrée aux voyageurs d'affaires ce lundi 8 novembre : ce sont désormais 3 jours (contre 10) de quarantaine auxquels ils seront soumis

Seiji Kihara, secrétaire général adjoint du gouvernement l'a reconnu au micro de la chaîne nippone NHK : c'est pour complaire à «une demande d'assouplissement du contrôle aux frontières de la part des milieux d'affaires» que les mesures de restriction aux frontières sont assouplies dès ce lundi 8 novembre.

A partir de cette, la période de quarantaine sera réduite à trois jours (contre 10 jours minimum précédemment) pour les détenteurs de visas d'affaires vaccinés qui devront cependant se soumettre à certaines règles. Par ailleurs, des dizaines de milliers d'étudiants et de stagiaires étrangers vont pouvoir revenir au Japon, mais ce processus sera progressif et encadré par des protocoles sanitaires très stricts.

Cet assouplissement est dans la continuité de la réduction de la quarantaine au mois d'octobre pour ces mêmes voyageurs (de 14 à 10 jours), suite à une chute drastique du nombre de contaminations dans le pays. 

On peut aussi y voir une adaptation à la fin du travel ban américain qui débute ce même lundi 8 novembre. Avec seulement quelques 18.000 morts liées au Covid-19, les milieux d'affaires nippons auraient certainement peu goûté que dans ces circonstances, leur pays maintienne des conditions d'entrée si sévères. Elles le demeurent, pourtant, pour les touristes.