Brexit : un accord en vue avant le 15 octobre

La fin des négociations s’annonce proche entre le Royaume-Uni et l’Union Européenne. De son côté, Boris Johnson souhaite un accord avant le 15 octobre. 

Alors que s’ouvre la huitième session des négociations, le premier ministre martèle qu’il ne transigera pas sur son indépendance. Après avoir quitté l’UE de façon officielle le 31 janvier dernier, la législation britannique reste néanmoins encore régie par Bruxelles et ce, jusqu’à la fin de l’année 2020. Les deux parties tentent alors depuis des mois/années de trouver un terrain d’entente pour la suite et un accord de libre-échange, sans succès … 

Faute d’accord avant la fin de l’année, le Royaume-Uni repasserait sous les règles de l’OMC, ce qui ne serait pas à son avantage puisque Londres exporte 47% de ses marchandises vers l’Europe, contre un envoi de seuls 8% de ses produits de l’UE vers l’outre-Manche.