Classement des meilleures (et des pires) villes pour s’expatrier

Expat City vient de publier son nouveau classement annuel des meilleures villes où s’expatrier. Les villes espagnoles sont les grandes gagnantes avec quatre d’entre elles dans le Top 10. En revanche, Paris fait mauvaise figure en pointant à la 61èm position.

On sait que 2020 a révélé le besoin et l’envie de nombreux français d’aller vivre à l’étranger, le télétravail pouvant faciliter l’expatriation, quand les candidats au départ n’ont pas encore trouvé de travail dans le pays de destination. Le classement annuel d’Expat City, basé sur l’enquête Expat insider réalisée par InterNations, devrait permettre, à tous ceux qui veulent partir, de faire un choix avisé. 

Pour cette édition 2020, ce sont plus de 15000 expatriés représentant 173 nationalités et vivant dans 181 pays ou territoires qui ont fourni des informations sur divers aspects de la vie d’expatrié. Ils ont par exemple dû évaluer et noter les opportunités de carrière, l’environnement urbain, ou encore la facilité à se faire des amis. Toutes ces données ont permis d’établir les meilleures et les pires villes où s’expatrier parmi 66 destinations.

Les 10 meilleures villes pour s’expatrier :

1 – Valence

2 – Alicante

3 – Lisbonne

4 – Panama

5 – Singapour

6 – Malaga

7 – Buenos Aires

8 – Kula Lumpur

9 – Madrid

10 – Abu Dhabi

Les 10 pires villes pour s’expatrier :

57 – Hong Kong

58 – Dublin

59 – Santiago

60 – Johannesburg

61 – Paris

62 – Nairobi

63 – Milan

64 – Séoul

65 – Rome

66 – Salmiya (Koweït)

Paris, très mal classée, se retrouve donc à la 61èm position en raison, notamment, des difficultés à trouver un logement et des prix de l’immobilier.